DR Congo

RD Congo : Fièvre hémorragique à virus Ebola au Kasaï Occidental, Rapport de situation No 1 des 26 & 27 décembre 2008

Attachments

Dernières informations sur l'action de l'OMS, des partenaires du secteur de la santé et sur les besoins sanitaires durant la fl ambée actuelle de la fi èvre hémorragique à virus Ebola (FHVE) à Kaluamba:

CONTEXTE

Depuis le 27 novembre 2008, une épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola sévit dans l'aire de santé de Kaluamba, zone de santé de Mweka, à environ 300 km au nord-ouest de Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï Occidental, et à 14 km environ de Luebo, chef-lieu du District du Kasaï.

Les échantillons ont été prélevés et envoyés à l'Institut National de Recherche Biomédicale (INRB) de Kinshasa et au laboratoire de référence de Franceville (Gabon) pour confi rmation. Les résultats de Franceville ont montré la présence du virus Ebola.

A la suite de cette confi rmation, le gouvernement, par la voix de son Ministre de la Santé Publique, a déclaré l'épidémie d'Ebola et a sollicité l'appui de l'OMS pour la coordination de la riposte. Il a également invité les autres partenaires à apporter une assistance technique et/ou fi nancière au gouvernement de la RDC.

SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE

La situation épidémiologique, à ce jour, selon les données disponibles, se présentent de la manière suivante:

Début de l'épidémie: 27 novembre 2008.

Notification aux autorités nationales: 16 décembre 2008

Nombre total des cas: 34 cas dont 1 infi rmier.

Nombre total de décès: 10

Nombre total des contacts: 146

Nouveaux cas: 0

Nouveaux décès: 0

Nombre des malades en isolement: 1 malade.

Epicentre de l'épidémie: Kaluamba; localités touchées: Kaluamba (32 cas), Nsungi Munene (1 cas), Mweka (1 cas).

Les données en notre possession ne permettent pas une description épidémiologique complète (temps, lieu, personnes).

- LABORATOIRE : au total, 18 échantillons de sang ont été prélevés dont trois ont été déjà acheminés à Franceville tandis que les autres sont en cours d'expédition. Sur les 3 échantillons envoyés à Franceville, 2 étaient testés positifs pour Ebola et l'autre négatif. Dix échantillons de selles ont été également prélevés, la coproculture faite sur les premiers échantillons arrivés à Kinshasa (INRB) a révélé la présence de Shigella dysenteriae sérotype 1 A et de Salmonella Typhi sensibles au ciprofl oxacine et cotrimoxazole.