DR Congo + 1 more

RD Congo : Dungu - une ville fantôme désertée à cause des LRA

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
La ville située à environ 800 kilomètres au nord-est de Kisangani ressemble actuellement à une ville fantôme. La plupart de ses habitants l'ont désertée à cause des rebelles ougandais de la LRA, pour se mettre à l'abri en brousse ou dans d'autres contrées lointaines, remarque radiookapi.net

En quittant l'aérodrome de Dungu pour la cité, c'est une image de désolation qui se dessine, à la vue des premières cases qui apparaissent à 7 kilomètres. Elles sont pour la plupart vides de leurs habitants. Les parcelles non entretenues prouvent qu'elles sont désertées depuis quelques temps.

Par endroit, ce sont des groupuscules de gens désespérés. Selon l'administrateur du territoire, certains d'entre eux, venus de localités lointaines, profitent des cases désertées pour se reposer en attendant de continuer leur voyage ailleurs. Au quartier administratif qui compte habituellement 18 000 habitants, l'administrateur du territoire affirme qu'à peine 50 personnes résident encore ici. La ville qui compte, quant à elle, 55 000 personnes en a perdu environ 34 000. Ils se seraient retranchées à Niangara ou dans les environs de Isiro.

Dans la cité elle-même, les activités sont complètement paralysées. Les écoles, par exemple, sont pratiquement fermées. Les élèves et les enseignants ont gagné la forêt ou se sont réfugiés dans d'autres localités. Pendant ce temps, l'administrateur du territoire s'inquiète du sort d'environ 350 élèves de la région, toujours aux mains de la LRA. Ceux-ci ont été kidnappés lors des différentes incursions de ces rebelles dans les villages.

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi