DR Congo

RD Congo : Déclaration attribuable au Coordonnateur Humanitaire, M. Ross Mountain

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Kinshasa, 29 Mai 2007 - le Coordonnateur Humanitaire des Nations Unies en République Démocratique du Congo, M. Ross Mountain, a condamné aujourd'hui, avec force, les terribles actes perpétrés contre des populations civiles dans la nuit du 26 au 27 Mai au Sud Kivu.

Selon les dernières informations disponibles, 18 personnes, dont 12 enfants, ont été froidement assassinées, à l'arme blanche, par des individus soupçonnés d'appartenir aux Rasta/FDLR dans les villages isolés de Nyabuluze et Muhungu en territoire de Walungu. 28 personnes ont également été grièvement blessées ; elles ont été prises en charge l'hôpital général de référence de Kaniola et celui de Walungu.

Des informations non confirmées font état de 12 autres victimes fatales qui auraient été retrouvées dans une forêt alentour.

« La communauté humanitaire toute entière s'indigne de ces actes meurtriers et lâches et dénonce l'usage de la violence contre les populations civiles par tous les groupes armés » a-t-il déclaré.

Lundi 28 Mai, l'UNICEF, OCHA, et l'ONG IRC (International Rescue Committee) ont envoyé sur place une équipe conjointe d'évaluation rapide dans le cadre du Mécanisme de Réponse Rapide afin de collecter davantage d'information relative aux déplacements de populations et à la situation sécuritaire. Ces violences ainsi que les tracts menaçant d'autres exactions ont créées un vent de panique parmi les populations de la zone qui ont prit initialement refuge dans les villages avoisinants de Kaniola et de Walungu. Néanmoins, il s'avère qu'un grand nombre de familles est désormais déplacé sur une zone qui s'étend bien au-delà des villages où ont eu lieu ces massacres.

« Nous assistons depuis dimanche soir à des migrations quotidiennes. De jour, les populations terrifiées se rendent sur leurs collines pour cultiver ou dans leurs villages pour y récupérer quelques biens puis se hâtent vers ces centres urbains où elles passent la nuit dans des familles d'accueil ou encore des locaux communautaires » a déclaré M. Mountain. La communauté humanitaire prévoit des déplacements de longue durée.

Les acteurs humanitaires présents dans la région préconisent un appui urgent en médicaments et équipements pour la prise en charge des victimes hospitalisées ainsi que la réalisation de missions d'évaluation inter-agences pour identifier les besoins des populations déplacées.

Le Coordonnateur Humanitaire a par ailleurs rappelé qu'il appartient aux autorités d'assurer la protection de tous les congolais et congolaises, où qu'ils se trouvent.

Pour plus d'information, prière de contacter Mr. Christophe Illemassene, Chargé de l'Information Publique et du Plaidoyer - Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA) / illemassene@n.org / Tél. +243 (0) 819 889 195

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.