DR Congo

RD Congo : Début de la campagne «16 journées d'activisme contre la violence liée au genre»

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Pour mieux faire prendre conscience de la violence basée sur le genre et promouvoir des stratégies sur les moyens de la combattre, le Haut Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR) en RDC organise du 25 novembre au 10 décembre 2008, en collaboration avec d'autres partenaires, locaux et internationaux, une série d'activités et d'évènements.

La campagne «16 journées d'activisme contre la violence liée au genre», lancée initialement en 1991 par le premier "Women's Global Leadership Institute", est une campagne mondiale qui s'efforce de mobiliser les communautés de tous les pays pour mettre fin à l'ensemble des formes de violence perpétrées pour des motifs de genre.

Le thème de cette année est : «Les droits humains pour les femmes et les droits humains pour tous : Déclaration universelle des droits de l'homme (DUDH) - 60 ans». Ce thème - qui souligne le concept selon lequel les droits humains ne sauraient être universels sans être garantis pour les hommes et les femmes indépendamment de leur genre et sur le fait que les droits humains ne peuvent être pleinement respectés tant que la violence fondée sur le genre se poursuivra- offre donc une occasion de mettre l'accent sur les liens étroits entre la violence fondée sur le genre et les violations des droits de l'Homme.

Outre les activités organisées par le HCR en RDC au cours de ces 16 journées d'action, il y a une série de conférences organisées dans trois universités dans la capitale de la RDC dont l'Université nationale de Kinshasa, l'Université Protestante du Congo et l'Université libre de Kinshasa avec la participation de la section Genre de la MONUC.

A Kinshasa, des formations pour les réfugiés urbains, et des discussions-débats dans quelques écoles secondaires o=F9 fréquentent les enfants réfugiés et autochtones auront également lieu.

Dans l'est de la RDC, o=F9 le HCR mène la grande partie de ses opérations avec le programme des rapatriés et des déplacés internes, des conférences, débats, marches, et activités de théâtre auront lieu pendant les 16 jours de la campagne.

L' activité «Se donner la main pour repousser la violence», qui consiste en des empreintes de mains du personnel du HCR, des réfugiés et toute personne qui participera à ces activités seront affichées sur un panneau pour témoigner de leur engagement contre la violence fondée sur le genre.

Enfin, le HCR appelle aussi l'attention de la société civile et de la communauté internationale sur la Campagne du Ruban Blanc. Cette campagne, dans le cadre des 16 journées d'activisme, représente le mouvement le plus important dans le monde d'hommes et de garçons luttant pour éradiquer la violence contre les femmes et les filles. En portant un ruban blanc, les hommes et les garçons s'engagent à ne jamais commettre, tolérer ou passer sous silence une violence contre les femmes.