DR Congo + 1 more

RD Congo : après les attaques des rebelles ougandais, les écoles de Dungu rouvrent leurs portes

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Les enfants de Dungu ont pu reprendre le chemin de l'école, les cours y ayant été suspendus suite à plusieurs attaques des rebelles de l'Armée de résistance du Seigneur (Lord resistance army, Lra) dans la Province Orientale. Des sources contactées par la MISNA indiquent que malgré le calme retrouvé, une partie de parents n'ont pas envoyé leurs enfants en classe, redoutant qu'ils puissent être enlevés par les rebelles, tel que cela s'est vérifié le mois dernier dans le village de Duru, o=F9 avaient été kidnappés une centaine de mineurs dont on a perdu la trace. Les mêmes sources confirment que les soldats récemment déployés par le gouvernement depuis Kisangani tentent de reprendre le contrôle du territoire, en établissant des positions dans les villages situés autour de Dungu. Un groupe de 60 soldats est par ailleurs déjà arrivé à Ngilima (o=F9 s'était dernièrement vérifiée une incursion des rebelles) et dans les semaines à venir, les militaires devraient prendre position dans les villages de Bayoté, Bangadi, Duru et Kpayka. En attendant, le nombre des personnes obligées de quitter leurs villages reste indéterminé : en vertu des estimations fournies par les observateurs et organisations qui opèrent sur le terrain, près de 3000 d'entre elles se trouvent à Dungu, quelques milliers dans les campagnes environnantes tandis que 5000 autres au moins auraient gagné la ville sud-soudanaise de Yambio, après avoir longuement marché dans la forêt. Les sources de la MISNA indiquent en outre qu'aucune importante urgence alimentaire ou médicale n'est actuellement en cours dans la zone. La plupart des personnes arrivées à Dungu ont en effet trouvé refuge chez des parents ou des amis et certaines ont même été accueillies par la mission combonienne locale. (GB/CN)