DR Congo

Rapport journalier de situation - Action sanitaire en situation de crise en RD Congo, 25 novembre 2008

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published

Attachments

Dernières informations sur l'action de l'OMS, des partenaires du secteur de la santé et sur les besoins sanitaires durant la crise actuelle au Nord Kivu:

VUE D'ENSEMBLE

- Arrivée ce jour à Kinshasa du Dr Eric Laroche, Sous-Directeur général de l'OMS en charge des Interventions sanitaires en situation de crise en RDC. Il se rendra dès ce mercredi à Goma pour évaluer la situation humanitaire du Nord Kivu;

- Visite annoncée mercredi à Goma de Bert Koenders, ministre néerlandais du Développement;

- Déplacés des sites de Kibati I et II, le HCR prêt à commencer leur transfert vers un nouveau camp à l'ouest de Goma;

- 200.000 personnes vivent dans la brousse depuis une semaine dans l'est de la RDC, sans assistance humanitaire.

MISE A JOUR SUR LA SITUATION

Le Dr Eric Laroche, Sous-Directeur-Général de l'OMS en charge des Interventions sanitaires en situation de crise est arrivé à Kinshasa ce 25 novembre 2008. Dès ce mercredi, il se rendra à Goma avec le Dr Matthieu Kamwa, Représentant de l'OMS en RDC, et en compagnie du Dr Omar Khatib, Conseiller Régional en charge des Urgences et de l'Action humanitaire (EHA/AFRO). Le programme du séjour prévoit des séances de travail avec le personnel de l'OMS de la place et les différents acteurs humanitaires, les autorités provinciales. La délégation du Dr Laroche se rendra aussi dans certains sites des déplacés près de Goma;

Le ministre néerlandais du Développement Bert Koenders est également attendu ce mercredi à Goma (Chef-lieu du Nord Kivu). Jeudi, il ira au Rwanda pour des entretiens avec le président Paul Kagame, a annoncé son ministère ce jour à La Haye;

Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) s'est dit prêt ce jour " à commencer le transfert sur une base volontaire des civils congolais déplacés qui se trouvent dans une situation précaire dans les camps de Kibati au nord de Goma". Le HCR prévoit de déplacer dans un premier temps quelque "30.000 personnes" sur les 67.000 qui ont trouvé refuge dans ces camps. Cette Agence de l'ONU craint que des civils, déjà dans une situation humanitaire dramatique et désespérée, soient pris entre les tirs en cas de résurgence des combats dans la région;

"Une équipe d'évaluation de la MONUC qui s'est récemment rendue à Kanyabayonga, Kayna et Kirumba confi rme que plus de 200.000 personnes de ces localités, y compris des milliers de déplacés venus de Rutshuru et de Kibirizi, vivent dans la brousse depuis une semaine" dans la province du Nord Kivu, indique un communiqué de la MONUC.