DR Congo

Rapport journalier de situation - Action sanitaire en situation de crise en RD Congo, 18 novembre 2008

Source
Posted
Originally published


VUE D'ENSEMBLE

Dernières informations sur l'action de l'OMS, des partenaires du secteur de la santé et sur les besoins sanitaires durant la crise actuelle au Nord Kivu:

- Le choléra toujours en augmentation dans le Nord Kivu: 15 nouveaux cas enregistrés ce mardi contre 14 cas hier;

- La ville de Kanyabayonga a été désertée ce jour et de nombreuses maisons pillées;

- La nomination d'un nouveau chef d'état-major des forces armées de la RDC est intervenue hier;

- Les troupes de Laurent Nkunda annoncent leur "retrait unilatéral sur une distance de 40 km" au niveau de deux fronts.


MISE A JOUR SUR LA SITUATION

La situation humanitaire dans les zones de confl it (Rutshuru, Kiwanja, Rwindi, Kibati etc.) demeure de plus en plus précaire, en dépit du calme qui y règne ce jour. Dans ces zones, le choléra est en nette augmentation parmi les déplacés internes: en deux jours, c'est-à-dire, du lundi à mardi, 29 nouveaux cas de choléra sans décès ont été notifi és, essentiellement à Rutshuru;

Sous la coordination de l'OMS, une réunion du Cluster santé, une réunion du Cluster a eu lieu ce jour et a adopté le Plan de distribution de 10 de médicaments devant être réparties aux zones de santé. Ledit plan se présente de la manière suivante:

- Zone de santé de Goma: 6 kits de base;

- Zone de santé de Karisimbi: 18 kits de base;

- Zone de santé de Rutshuru: 8 kits de base;

- Zone de santé de Kirotshe: 18 kits de base;

- Zone de santé de Mweso: 18 kits de base;

- Zone de santé de Masisi: 15 kits de base;

- Zone de santé de Pinga: 40 kits de base;

- Zone de santé de Walikale: 36 kits de base.

Les experts de l'OMS poursuivent leurs activités d'évaluation sur le terrain et appuient les autorités sanitaires dans le renforcement de la surveillance épidémiologique, l'assainissement des sites des déplacés, l'identification et le comblement des besoins urgents. Des contacts ont également eu lieu avec les autorités politiques provinciales et avec les partenaires pour améliorer les interventions sur le terrain;

Au plan sécuritaire, la ville stratégique de Kanyabayonga, située à une centaine de kilomètres au nord de Goma, était désertée de ses habitants ce jour et avait de très nombreuses maisons pillées;

Pendant ce temps, il est attendu que le Lieutenant-Général Didier Etumba Longombe, nouveau chef d'état-major des forces armées de la RDC nommé le lundi 17 novembre 2008, prenne fonction;

Le Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) de Laurent Nkunda a annoncé ce mardi qu'il allait opérer "un retrait unilatéral de ses troupes sur une distance de 40 km" sur deux fronts, à savoir : l'axe Kanyabayonga-Nyanzale et l'axe Kabasha-Kiwanja, afi n de "donner une nouvelle chance à la paix", selon ce mouvement armé.

EVALUATION DE LA SITUATION SANITAIRE

CHOLERA: augmentation importante des cas de choléra dans la province, avec 15 nouveaux cas sans décès ce jour, contre 14 cas hier lundi. Ces cas ont été admis dans les centres de traitement du choléra (CTC) de l'hôpital général de référence de Rutshuru (8 cas), de Buturande (4 cas) et de l'hôpital provincial de référence de Goma (3 cas).

VIOLENCES SEXUELLES: au cours de la semaine du 12 au 18 novembre 2008, au moins 20 cas de violences sexuelles ont été rapportés dans la ville de Goma par les services de santé provinciaux.

REPONSE DE L'OMS ET DES AUTRES PARTENAIRES

L'OMS et l'UNICEF en appui au Ministère provincial de la santé poursuivent leur étroite collaboration dans la campagne de vaccination multi-antigène au Nord Kivu. Après Kirotshe et Kibati, la prochaine étape des activités de vaccination contre la rougeole (VAR) et la polio va cibler la ZS de Masisi;

L'OMS a présidé ce jour une réunion extraordinaire du Cluster santé à Goma pour évaluer les activités sanitaires durant la semaine du 12 au 17 novembre 2008 et pour mettre en oeuvre le Plan de distribution de médicaments;

A l'issue de ladite réunion, deux recommandations ont été formulées, à savoir:

- L'OMS et l'Inspection provinciale de la santé (IPS) doivent garantir l'effectivité de la gratuité des soins pendant trois mois;

- L'OMS et l'IPS doivent également assurer le suivi de l'utilisation de médicaments et accélérer le processus de distribution de médicaments dans les structures bénéfi ciaires;

L'UNFPA pour sa part a distribué des kits de médicaments et du matériel de soins obstétricaux de base à l'hôpital provincial de référence de Goma. De plus, 500 kits d'accouchements individuels ont été remis à MERLIN pour appuyer la zone de santé de Rutshuru. Et enfi n, les centres de santé de Kibumba et de Kibati ont été aussi appuyés en kits de maternité et 30.000 préservatifs ont été distribués les mêmes zones.

BESOINS URGENTS

Accès humanitaire très vital pour atteindre les déplacés et leur fournir l'assistance humanitaire.

Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Le Représentant de l'OMS en République Démocratique du Congo

Dr Matthieu Kamwa, e-mail: kamwam@cd.afro.who.int

Dr Brice Ahounou, Point Focal EHA/ RDC, e-mail: ahounoub@cd.afro.who.int

M. Eugene Kabambi, Chargé de Communication, EHA/RDC, e-mail: kabambie@cd.afro.who.int