DR Congo + 1 more

Rapport Humanitaire: Janvier-Mars 2015

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Faites le point sur la situation humanitaire en RDC. Retrouvez l’essentiel de la situation politique, humanitaire et sécuritaire ainsi que les derniers chiffres clefs et actions menées par l’UNICEF et ses partenaires.

PRINCIPAUX FAITS SAILLANTS

Nord Kivu – Sukola 2 : Des déplacements préventifs de population ont été observés suite à l’annonce d’une opération conjointe entre les forces armés de la RDC (FARDC) et la MONUSCO prévue début janvier, dans cinq territoires. Fin février, les FARDC ont lancé des opérations ciblées et unilatérales (sans la MONUSCO) contre les FDLR dans les territoires de Rutshuru et Masisi. Les déplacements préventifs de population se poursuivent.

Equateur-Crise des réfugiés centrafricains : Depuis novembre 2014, de nouveaux réfugiés en provenance de République Centrafricaine (RCA) ont afflué vers le territoire de Bosobolo. Le Haut Commissariat aux Réfugiés et les autorités locales ont estimé le nombre de nouveaux arrivants à plus de 19 000 personnes, qui s’ajoutent aux 88 000 réfugiés de République Centrafricaine qui vivent déjà en RDC. L’UNICEF et ses partenaires ont commencé à organiser l’aide mais un déficit important de financements limite son développement.

Katanga: Le conflit entre les Baluba et les Batwa s’est intensifié avec de violentes attaques enregistrées dès la fin du mois de décembre, notamment dans les territoires de Manono et de Nyunzu. Ces attaques ont provoqué le déplacement de plus de 7 800 foyers vers les territoires de Nyunzu, Nyemba et Lwizi. La communauté humanitaire aide ces déplacés internes depuis avril 2015, notamment grâce au programme de Réponse Rapide aux Mouvements de Population (foires à produits non alimentaires, eau, hygiène et assainissement), le Programme Alimentaire Mondial (distribution de nourriture) et l’International Rescue Committee (santé, financements ECHO).

Province Orientale – Sud Irumu: L’insécurité liée aux activités des milices du FRPI persiste. Plus de 80 000 habitants de la zone de Walendu Bindi sont toujours déplacés. De nouvelles vagues de déplacés ont été enregistrées dans la zone de Geti-Aveba et ses environs, suite aux affrontements entre le FRPI et les FARDC mi-janvier, après l’échec du processus de démobilisation des milices du FRPI. L’aide humanitaire a commencé.

Kinshasa: La semaine du 20 janvier a donné lieu à de violentes réactions des forces de sécurité, notamment à Kinshasa et à Goma, en réponse aux manifestations liées au vote du calendrier électoral au parlement.

CHIFFRES CLES

  • Eau, Hygiène et Assainissement : 2001 cas de choléra se sont déclarés dans 26 zones de santé du Katanga, entre janvier et mars 2015, dans un contexte de manque important de financement.

  • Education : 14 000 enfants ont reçu du matériel scolaire et pédagogique dans le territoire de Nyunzu, au Katanga, pendant la période de janvier-mars.

  • Santé : 5 455 cas de rougeole ont été signalés en janvier-mars.

  • Nutrition : 58 804 enfants de moins de 5 ans en situation de malnutrition aiguë sévère ont bénéficié d’un traitement.

  • Protection des enfants : 924 enfants ont été libérés de groupes armés pendant la période de janvier-mars.

  • Articles Ménagers Essentiels : 5 900 familles déplacées ont bénéficié de la distribution de produits non-alimentaires essentiels par le RRMP, dans le Nord-Kivu, en février.

  • Assistance monétaire : 4 992 nouveaux foyers ont été atteints par les opérateurs monétaires mobiles et les coopératives financières locales.

Consulter l’intégralité du rapport de situation (en anglais) :