DR Congo

Rapport final de la Commission Indépendante d’examen des allégations d’exploitation et d’abus sexuels commis au cours de la riposteà la dixième flambée de la maladie à virus Ébola, RDC

Format
Analysis
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Vue d’ensemble

Ce rapport a été produit par la Commission indépendante sur les allégations d’exploitation et d’abus sexuels en République démocratique du Congo pendant la riposte à la dixième flambée de maladie à virus Ébola. Les opinions et conclusions présentées dans le rapport sont celles de la Commission Indépendante et n’ont été ni vérifiés ni validées par l’OMS.

I. Introduction

  1. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a joué un rôle central dans la réponse internationale à la riposte à la dixième épidémie de la maladie à virus Ébola dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC) entre le mois d’août 2018 et le mois de juin 2020.
    Au cours de cette période de cette période, 3481 personnes ont été infectées par la fièvre hémorragique dite maladie d’Ébola et 2299 personnes en sont décédées. Cette épidémie d’Ébola dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, deuxième plus grande épidémie d’Ébola enregistrée, a été déclarée terminée le 25 juin 2020.

  2. Pour donner suite aux révélations parues dans la presse sur des allégations d’exploitation et d’abus sexuels qui auraient été commis par des personnes travaillant pour le compte de l’OMS dans le cadre de la riposte à la dixième flambée d’Ébola1, le Directeur général de l’OMS, M.Tedros Ghebreyesus, a annoncé la création d’une Commission indépendante chargée d’enquêter sur ces allégations d’exploitation et d’abus sexuels.

  3. L’objectif assigné à la Commission indépendante est de procéder à un examen impartial, indépendant et complet des faits concernant les allégations d’exploitation et d’abus sexuels au cours de la 10ème riposte, d’identifier les victimes, d’une part, et les faiblesses éventuelles du dispositif actuel au sein de l’organisation afin de proposer des mesures pour prévenir de tels comportements à l’avenir et surtout de s’assurer que les auteurs d’exploitation et d’abus sexuels soient tenus responsables de leurs actes.

  4. Pour l’exécution de son mandat, la Commission indépendante a recruté par appel d’offres par une équipe d’examen -chargée de l’aspect technique des investigations- et a été assistée d’un Secrétariat dans son fonctionnement au quotidien.

  5. Dans un premier temps, la Commission indépendante expliquera la méthodologie utilisée avant de revenir sur le contexte de la riposte à la dixième épidémie d’Ébola. Elle partagera ensuite les résultats de ses investigations aussi bien en ce qui concerne l’axe 1 que l’axe 2 de son mandat.