Rapport d'Evaluation Multisectorielle: Axe Lombwa – Kabeya mayi, Territoire de Nyunzu,Province du Tanganyika - Octobre 2019

Report
from ACTED, US Agency for International Development
Published on 15 Oct 2019 View Original

Contexte

L’axe Lombwa - Kabeya mayi est situé dans la chefferie du nord Lukuga, dans la zone de santé de Nyunzu, du territoire de Nyunzu, appartenant à la province du Tanganyika.

Depuis le 30 août 2019, des affrontements entre les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et les miliciens APA na Pale ont eu lieu, obligeant les habitants de la zone d’affrontement (villages de Senga, Kilwa, Kasolo, Kankwala, Panda, Kayuba, Kukendi, Katala, Mitiba, Kahukuhuku, Katala, Mukumbe, Kabila et Tambwena) à fuir. Ces évènements ont entrainé le déplacement d’environ 850 ménages déplacés, soit 4225 personnes qui se sont installées respectivement dans le site spontané de Kayunzu et celui de Kabeya mayi ainsi que dans les villages de Lombwa, Kayunzu, Nsupa, Muhuya Masamba et Kabeya Mayi. Le 11 septembre 2019, l’Organisation Internationale pour l’Immigration (OIM) a lancé une évaluation rapide (Emergency tracking tool, ETT) dans le but de collecter des informations sur les mouvements importants et soudains de populations dans les sites de déplacement ou les communautés hôtes, à travers de visites sur le terrain et d’entretiens avec des informateurs clés.

Avec le soutien de la Commission Européenne (ECHO), ACTED a organisé une évaluation multisectorielle du 06 au 10 octobre 2019 dans les villages de Lombwa, Kayunzu, Nsupa,
Muhuya, Masamba et Kabeya Mayi sur l’axe Lombwa - Kabeya Mayi, dans le but de collecter les informations liées aux vulnérabilités de la population en termes de sécurité alimentaire, Articles Ménagers Essentiels (AME), Abris, Eau, Hygiène et Assainissement (EHA), santé, protection et éducation.

La situation sécuritaire est relativement calme sur l’étendue de l'axe et on note la présence des FARDC et de la Police Nationale Congolaise (PNC), positionnés tous deux à Kabeya Mayi, à plus de 35 kilomètres de Nyunzu.

Au moment de cette évaluation menée par ACTED, l’organisation CONCERN Worldwilde intervenait sur l’axe, dans les villages de Lombwa, Kayunzu, Katwangaba, Masamba,
Masala et Massada, dans les secteurs de l’EHA (Eau, Hygiène et Assainissement) ainsi que dans la construction d’abris.

L’axe évalué n’est pratiquement pas couvert par un réseau téléphonique, à l’exception des villages de Sumpa, Kayunzu et Muhuya qui sont couverts par les réseaux téléphoniques Airtel et Vodacom. Aucune agence de transfert ou d’institution bancaire n’existe dans la zone.