DR Congo

Rapport de l’exercice de collecte des intentions sur les solutions durables des personnes déplacées vivant dans les sites de déplacement, Nord Kivu | Mars-Avril 2019

Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Contexte

Depuis plus d’une décennie l’Est de la RDC peine à se stabiliser en raison d’une situation sécuritaire caractérisée par des conflits armés, la poursuite des affrontements armés entre les forces loyalistes et les groupes armés nationaux et étrangers d’une part, et les groupes armés entre eux. Ceci a pour conséquence le déplacement cyclique des populations civiles.
La province du Nord-Kivu reste caractérisée par un nombre important de personnes déplacées internes (1.754.254 PDI au mois de mars 2019, chiffre CMP_NK) et la présence des sites de déplacement ayant déjà totalisé plus de 10 ans d’existence.

Au 30 mars 2019, la province Nord Kivu compte 24 sites des personnes déplacées internes dont 13 sites sous coordination du HCR et 11 sites sous la coordination de OIM hormis les sites spontanés et ceux en observation.

Les sites de déplacement sous la coordination du HCR concernés par l’exercice (collecte d’intention) 2019 sont : Bukombo, Kalinga, Kalengera, Kashuga, Mweso, Mungote, en territoire de Masisi ; Kahe, Kihondo, Kasoko, Nyanzale Marché, Ibuga, Kikuku, en territoire de Rutshuru et de Kalembe Kalonge en territoire de Walikale. Pour sites de déplacement coordonnés par l’OIM il s’agit de : Kasenyi, Kibabi-Police, KibabiBuporo, Katale, Muheto, en territoire de Masisi et Kabana, Kabizo, Kizimba, Rushashi en territoire de Rutshuru.

Les résultats de l’exercice de collecte d’intentions serviront à informer les autorités administratives et la communauté humanitaire en vue d’accompagner la mise en œuvre des solutions au déplacement.

International Organization for Migration
Copyright © IOM. All rights reserved.