DR Congo

Rapport de l’enquête sur les mécanismes de dénonciation sur l’exploitation et les abus sexuels Province de l’Ituri (Mai 2021)

Format
Situation Report
Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Introduction

La persistance de l’insécurité dans la Province de l’Ituri expose les civils à plusieurs violations des droits humains et rend l’intervention des acteurs humanitaires nécessaires voir vitales dans les différentsterritoires de la Province.
En effet, c’est dans des conditions difficiles que les humanitaires doivent assister les personnes les plus vulnérables notamment les déplaces et les personnes qui sont retournées dans leur lieu d’origine. Toutefois, le manque d’information, de formation, de responsabilisation des différents membres des acteurs humanitaires eu regards à leur contrat ou leur grade, exposent la communauté assistée à des risques d’exploitations et d’abus sexuelles. Par ailleurs, les communautés en déplacement sont majoritairement des femmes et des enfants qui se retrouvent à se livrer au sexe de survie pour couvrir tant bien que mal leur besoin de survie dans des conditions sécuritaires hostiles et difficiles.

Il convient de souligner également, que cette situation est exacerbée par la méconnaissance de la PEAS par les membres des communautés affectées par la crise (à titre d’exemple la méconnaissance des mécanismes communautaires de signalement, l’orientation des survivantes et/ ou victimes vers les services etc.) et /ou le manque des mécanismes de signalement facilement accessibles et sécurisés. Enfin, le manque des politiques et /ou une mauvaise politique de PEAS par certaines organisations augmente les risques d’inconduite sexuelles, et le signalement de ses derniers par la communauté ou les victimes.

Dans ce cadre, INTERSOS a organisé au mois de juin 2021 une enquête dans 30 localités des territoires de Djugu, Mahagi, Mambasa et Irumu dans le but d’évaluer le niveau de connaissance générale par les membres des communautés sur les mécanismes de signalement existant, les moyens par lesquels ils sont informés sur le PEAS et de comprendre lesquels ils souhaitent utiliser en toute sécurité.