Rapport d’évaluation des besoins multisectorielle - Axes Kyoko - Kasala Nyamba et Kyoko - Kahompwa, Territoire de Kalemie, Province du Tanganyika, juillet 2019

Report
from ACTED
Published on 31 Jul 2019 View Original

Contexte

Les axes Kyoko - Kasala nyamba et Kyoko - Kahompwa sont situés à l’ouest du territoire de Kalemie, entre 95 et 159 km de Kalemie centre, dans les chefferies Tumbwe et Benze, dansla zone de santé de Nyemba, territoire de Kalemie, dans la province du Tanganyika. Le 22 octobre 2018, une crise a éclaté entre les communautés twas et bantous (Baholoholo et Bakalanga) sur les deux axes, occasionnant des maisons incendiées, des pillages et des mouvements massifs des populations vers Kalemie et Nyemba. A la suite des sensibilisations sur la cohabitation pacifique entre les Twas et Bantous conduites depuis avril 2017 jusqu’à nos jours, par les autorités gouvernementales (provinciales, territoriales et locales), secondées par les chefs des différentes milices, les chefs coutumiers et certaines organisations humanitaires, des mouvements de retour ont été constatés à partir du mois de mars 2019 (avec un pic entre avril et mi-mai 2019). Ainsi, le 22 juin 2019, l’antenne OCHA de Kalemie a partagé une alerte humanitaire sur ces retours.

Aucun acteur humanitaire n’avait conduit d’évaluation des besoins sur cet axe. Avec le soutien d’ECHO, ACTED et OCHA ont organisé une évaluation multisectorielle conjointe dans le cadre du projet Reflex mis en œuvre par ACTED (en consortium avec NRC et Solidarités Internationale) intitulé « Réponse flexible aux crises humanitaires et mouvements de populations en RDC ». Cette évaluation multisectorielle a été menée du 27 juin au 1er juillet 2019 dans les localités de Kyoko, Mukondo, Luhuku, Hewa bora, Kahompwa, Maendeleo, Kaswa, Muyombo, Kankulwe, Mukaya, Mukondo (2), Biokaba, Kasala nyamba, sur les axes Kyoko - Kasala nyamba et Kyoko - Kahompwa, en territoire de Kalemie, zone de santé de Nyemba, province du Tanganyika. Cette évaluation avait pour but de relever les vulnérabilités des populations retournées dans le secteur de la sécurité alimentaire, des Articles Ménagers Essentiels et des Abris(AME/Abris), de l’Eau, l’Hygiène et l’Assainissement (EHA), de la santé, de l’éducation, de la protection et de la logistique (accessibilité).

La situation sécuritaire sur les axes est calme. Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) sont positionnées à Kasala nyamba (95km de Kalemie centre) et à Kyoko (125 km de Kalemie centre). Un poste de police existe aussi à Kyoko. Au moment de cette évaluation, la FAO (Food and Agriculture Organization) était présente au sein de la quasi-totalité des villages des deux axes (excepté les localités de Muyombo et Kasala nyamba), depuis le 19 septembre 2018 avec son projet STEP (Stabilisation de l’Est de la RDC pour la Paix) où elle apporte un appui technique à des groupements agricoles (distribution d’outils aratoires et de semences) et des groupements d’élevage (distribution de chèvres et volailles).

Les villages Kyoko et Muyombo sont couverts par le réseau téléphonique Vodacom. Les deux axes sont accessibles à tous types d’engins roulants en saison sèche, mais difficilement accessibles aux camions lourds en saison des pluies. Les axes n’ont aucune institution bancaire ni agence de transfert monétaire.