Rapport d’évaluation des besoins multisectorielle - Axe Bunje – Kirambo - Lulere, Territoire de Kalehe, Province du Sud Kivu, juillet 2019

Report
from ACTED
Published on 31 Jul 2019 View Original

Contexte

L’axe Bunje – Kirambo - Lulere est situé dans la chefferie de Bahavu, en territoire de Kalehe, groupement de Ziralo, zone de santé de Bunyakiri, appartenant à la province du Sud Kivu.

Depuis le 26 juillet 2019, des affrontements ont été signalés entre les forces de libération du Rwanda (FDLR) et les miliciens Nyatura dans le territoire de Masisi, province du Nord Kivu. Ces affrontements ont occasionné un mouvement de population en provenance du territoire de Masisi dans la province du Nord Kivu vers la province du Sud Kivu.

Le 31 juillet 2019, les leaders locaux et les acteurs humanitaires (dont Médecins Sans Frontières et UEFA - Union pour l’Emancipation des Femmes Autochtones) ont signalé la présence de 952 ménages déplacés sur l’axe Bunje – Kirambo - Lulere, dans le groupement de Ziralo, dans les villages de Bunje, Kirambo, Kisha, Kusisa, Bulembwe,
Kalamo, Lulere, Nyalugusha et Bushugulu. Cette alerte a été validée le 27 juillet 2019 lors d’une réunion de la Commission Mouvements des Populations tenue à Bukavu par OCHA et partagée à toute la communauté humanitaire pour une éventuelle évaluation des besoins de la population affectée.

En date du 8 août 2019, cette alerte a été validée par la coordination du consortium Reflex, afin de procéder à une évaluation des besoins.

C’est dans ce contexte qu’ACTED, avec le soutien de la Commission Européenne (DG ECHO) dans le cadre du projet intitulé : «Réponse Flexible aux crises humanitaires et mouvements de population en RDC – Réflex Project », a organisé une évaluation multisectorielle sur l’axe Bunje – Kirambo - Lulere dans les villages d’accueil des déplacés dont Bunje, Kirambo, Kisha, Kusisa, Bulembwe, Kalamo, Lulere, Nyalugusha et Bushugulu, dans le territoire de Kalehe. Cette évaluation, menée du 12 au 17 août 2019, avait pour but de collecter les informations liées aux vulnérabilités de la population en termes de sécurité alimentaire, Articles Ménagers Essentiels (AME),
Abris, Eau, Hygiène et Assainissement (EHA), santé, protection et éducation des populations affectées par les conflits afin de partager les mises à jour avec la communauté humanitaire intervenant dans la province du Sud Kivu.

La situation sécuritaire de l’axe est relativement calme. La zone est sous contrôle des Mai-Mai Kirikicho, qui se trouvent dans tous les villages, et de la Police Nationale Congolaise (PNC) qui est positionnée dans les villages de Kisha (Tushunguti), Kirambo et Kusisa.

Deux acteurs humanitaires sont présents dans la zone, notamment Médecins Sans Frontières - Espagne (MSF-Espagne) qui intervient dans le secteur de la santé ainsi que le secteur de l’Eau, de l’Hygiène et de l’Assainissement. Pour ce faire MSFEspagne a notamment construit un petit réseau d’adduction d’eau pour alimenter le centre de santé de Kusisa. L’ONG War Child intervient également sur cet axe dans le secteur de l’éducation.

L’axe évalué est entièrement couvert par le réseau Vodacom, qui est opérationnel de 11H00 à 14H00 (fonctionnement par énergie solaire). Il n’existe pas de service de transfert mobile (M’Pesa) ou d’agence de transfert/institution bancaire dans la zone évaluée.