DR Congo

République Démocratique du Congo : Province du Katanga - Rapport hebdomadaire du 22 avril 2015

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Faits saillants

  • Katanga : Plus de 8 500 incidents de protection rapportés au premier trimestre

  • US$ 2 millions à mobiliser pour prendre en charge les survivantes de violences sexuelles et sexistes (SGBV).

Aperçu de la situation

Plus de 8 500 incidents de protection ont été rapportés au cours du premier trimestre 2015 dans les territoires de Kalemie, Malemba Nkulu, Manono, Mitwaba, Nyunzu et Pweto. Selon le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), près de 70% de ces incidents ont été enregistrés dans trois territoires : Kalemie, Manono et Nyunzu, dans le District de Tanganyika.. Les violences intercommunautaires depuis janvier entre les Twa et les Luba seraient à la base de la hausse du nombre d’incidents de protection.

Dans ces trois territoires, plus de 1 400 maisons et cases ont été incendiées au cours d’une vingtaine d’attaques liées au conflit communautaire ; de nombreuses personnes ont été assassinées et plusieurs autres exactions ont été commises.
D’une manière générale, les violations enregistrées dans ces six territoires sont attribuées à toutes les parties en conflits : Mayi-Mayi, éléments de l’armée congolaise et de la police, bandits armés et des civils membres des groupes d’auto-défense. Dans ce rapport, le HCR fait mention des viols, tortures, traitements inhumains, mariages forcés, extorsion des biens commis à l’endroit des civils dans des zones en conflits. En 2014, le Katanga avait notifié plus 14 000 incidents de protection.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.