République Démocratique du Congo: Personnes déplacées internes et retournées (au 31 octobre 2017)

Infographic
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 04 Nov 2017 View Original

Au 30 octobre, la RDC compte 4,1 millions de personnes déplacées, dont 1,7 millions de personnes (41 %) se sont déplacées depuis janvier 2017. En moyenne, le mois d’octobre a connu le nouveau déplacement de plus de 3 600 personnes par jour. La province du Nord Kivu est la plus touchée par les nouveaux déplacements, avec 24 pour cent du total national, suite principalement à des affrontements répétés entre les forces armées congolaises et des groupes armés, ainsi qu’entre différents groupes armés. Depuis le début de l’année, la région du Kasaï a enregistré le plus grand mouvement de retours (631 000 personnes), représentant plus de la moitié des personnes initialement déplacées. Beaucoup retrouvent dans leurs lieux d’origine une situation de profonde dévastation, les maintenant dans des conditions critiques. A travers le pays, le principal obstacle aux retours demeure la persistance de foyers d’insécurité et l’insuffisance de perspectives de ré-établissement durable dans les zones d’origine. Divers obstacles rendent infaisable la vérification d’alertes concernant le déplacement supplémentaire de près de 2,4 millions de personnes en 2017, dont la vaste majorité concerne la Région des Kasaï (40%) et le Sud Kivu (30 %).

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:

To learn more about OCHA's activities, please visit http://unocha.org/.