DR Congo

République démocratique du Congo - Note d’informations humanitaires pour les provinces du Bas-Uélé, du Haut-Uélé, de l’Ituri et de la Tshopo (Le 7 septembre 2021)

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Faits saillants

  • Environ 50 000 personnes déplacées dans les Zones de Santé de Kilo et Bambu, Territoire de Djugu
  • Plus de 11 360 personnes sinistrées des inondations dans le Haut-Uélé ont besoin d’une aide

Aperçu de la situation

En Ituri, les affrontements entre l’armée congolaise et des combattants d’un groupe armé dans la partie occidentale du territoire de Djugu continuent à provoquer des vagues de déplacements. Des mouvements de population sont également signalés dans le Territoire de Mahagi à la suite de l’attaque d’Awu par des combattants d’un groupe armé, le 27 août. Cependant l’accalmie observée depuis juillet 2020 continue dans une grande partie de ce territoire. Une large partie du Territoire d’Irumu demeure inaccessible aux organisations humanitaires en raison de l’ insécurité due à de possibles attaques d’éléments armés au sud de Komanda et dans la zone de Boga. Dans le Bas-Uélé, la tuerie de trois civils, le 20 août en périphérie d’Ango (environ 600 km au Nord de Kisangani) a ravivé les tensions entre les autochtones et une communauté locale. Cette province, en proie aux exactions commises par un groupe armé local n’avait plus enregistré d’incidents sécuritaires majeurs depuis huit mois. Dans la Tshopo, la Division Provinciale de la Santé (DPS) suspecte une épidémie de méningite depuis début juillet dans la Zone de Santé de Banalia. La DPS a enregistré un total de 233 cas dont 126 décès, au 31 août. Le rapport de Monitoring de Protection a identifié 2 369 incidents de protection dont 255 cas de VBG au courant du mois de juillet contre 2 187 le mois précédent, soit une hausse de 182 violations, dans les territoires de Djugu, d’Irumu, de Mahagi et Mambasa. 59 % des personnes affectées sont des retournées et 33% des déplacés. Du 1er janvier au 31 juillet, le Cluster Protection a identifié 13 509 incidents de protection.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.