DR Congo

République Démocratique du Congo: Note d’informations humanitaires pour la Région du Kasaï 12 mai 2021

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

FAITS SAILLANTS

• Environ 3 000 enfants hors du circuit scolaire depuis fin mars dans les zones de santé de Kakenge et Bena Leka

• Persistance et extension des cas de rougeole dans le Kasaï central

• Plus de 651 500 personnes en situation d’urgence alimentaire dans la région du Kasaï

APERÇU DE LA SITUATION

1. Perturbation de la scolarité d’environ 3 000 enfants dans les zones de santé de Kakenge et Bena Leka

Environ 3 000 élèves dont 1 424 filles n’ont pas accès à l’éducation depuis les affrontements intercommunautaires de fin mars dans la cité de Bakuakenge qui avaient contraint plus de 36 600 personnes à se déplacer vers différentes aires des zones de santé de Kakenge (Territoire de Mweka) et Bena Leka (Territoire de Demba)1. Des espaces temporaires d’apprentissage, des fournitures scolaires pour les élèves, les enseignants et écoles d’accueil, ainsi que l’organisation de cours de rattrapage scolaire et la formation des enseignants en appui psychosocial sont urgents pour faciliter le retour à l’école de ces enfants.

Aucune capacité de réponse en éducation d’urgence n’est disponible dans les deux provinces affectées, selon le cluster éducation. La plupart des parents ont perdu leurs moyens de subsistance à force de fuir l’insécurité récurrente dans la cité de Bakuakenge. Si des actions urgentes ne sont pas menées pour appuyer la réinsertion scolaire des élèves déplacés et retournés, la scolarité de ces enfants hors circuit scolaire depuis plus d’un mois risque d’être compromise avec le risque qu’ils soient exposés à divers types d’abus et exploitations.

2. Province du Kasaï central : persistance et extension de cas de rougeole

Plus de 400 malades de rougeole dont 1 décès (létalité de 0,25%) ont été enregistrés dans la province du Kasaï central au cours du mois d’avril 2021, selon la Division provinciale de la santé (DPS). La majorité de ces malades sont localisés dans les zones de santé de Lubunga (199 personnes), Luiza (121 personnes) et Luambo (86 personnes). Comparée au mois de mars où les cas de rougeole étaient signalés seulement dans les zones de santé de Luiza (94 personnes dont 2 décès) et Luambo (74 personnes), une tendance à l’extension de la maladie vers d’autres zones de santé telles que Masuika, Yangala au sud de la province, Ndesha au centre et Lubunga au nord, fait craindre une propagation de la maladie dans les 26 zones de santé de la province. Au total 540 personnes malades de rougeole dont 3 décès ont été enregistrées dans le Kasaï central entre janvier et fin avril 2021.
Les experts en santé recommandent l’organisation de vaccinations de masse contre la rougeole dans l’ensemble des zones de santé du Kasaï Central et dans certaines zones de santé des provinces voisines, surtout le Sankuru et le Kasaï oriental pour espérer briser la chaine de contamination.
La dernière campagne de masse contre la rougeole dans les provinces de la région Kasaï remonte à l’année 2019.

3. Plus de 651 500 personne sont en situation d’urgence alimentaire dans la région Kasaï

Au moins 651 500 personnes ont besoin d’une assistance alimentaire d’urgence dans les territoires de Kamonia et Luebo (Kasaï), Dibaya (Kasaï central) et Kabeya Kamuanga (Kasaï oriental), selon le cluster sécurité alimentaire de la région Kasaï. L’insécurité alimentaire aiguë y affecte plus de 6,4 millions de personnes, selon les résultats de l’analyse du 19ème cycle du Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC 19). Les actions dans les territoires de Kamonia, Dibaya et Kabeya Kamuanga couvrent moins de 20% des besoins. Il n’y a aucune intervention dans le territoire de Luebo par manque de financement. Ces interventions, dont la plupart planifiées sur la base des résultats du 18ème cycle IPC, se focalisent sur l’assistance alimentaire à travers le cash ou la distribution en nature.
D’autres territoires comme Mweka (Kasaï) et Demba (Kasaï central) dont les moyens de subsistance ont été affectés par les conflits aux mois d’août 2020 et mars 2021, requièrent une attention des humanitaires pour éviter qu’ils basculent en phase d’urgence alimentaire.
A l’approche de la saison agricole 2021-2022, un appui à la relance des activités agricoles représentant plus de 80% des activités principales de la population de la région du Kasaï permettra de restaurer ou protéger les moyens de subsistance des personnes en phase d’urgence et de crise alimentaire.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.