DR Congo + 1 more

République Démocratique du Congo : Note d’informations humanitaires pour les provinces de Tanganyika, Haut-Katanga, Haut-Lomami et Lwalaba (1-31 janvier 2021)

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Ce rapport a été produit par OCHA en collaboration avec les partenaires humanitaires. Il est publié par OCHA et couvre la période janvier 2021.

FAITS SAILLANTS

• Plus de 1 100 ménages retournés dans une vingtaine de villages au nord du territoire de Nyunzu

• Réponse à la flambée de choléra dans la Zone de Santé de Nyemba

APERÇU DE LA SITUATION

Territoire de Nyunzu

La situation sécuritaire s’améliore progressivement depuis mi-décembre 2020 au nord du Territoire de Nyunzu dans la province du Tanganyika.
Plusieurs facteurs expliquent le retour au calme dans la région. En décembre, la reddition de plus de 300 éléments des groupes armés et le déploiement de l’armée congolaise sur la bande frontalière entre les provinces du Maniema et du Tanganyika ont contribué à un regain de sérénité à Nyunzu. Par ailleurs, un forum de paix a été tenu durant le même mois de décembre à Kalemie entre les autorités provinciales, territoriales, coutumières et les représentants de différentes communautés.
L’accalmie observée actuellement pourrait favoriser le retour massif des personnes ayant fui les violences intercommunautaires qui gangrènent la région depuis 2017 et faciliter l’élargissement de l’espace humanitaire.
Les autorités locales du territoire de Nyunzu estiment qu’au moins 1 120 ménages sont retournés dans leurs villages dans les aires de santé de Kabeya-Mukena, Kalima, Kampulu et Mukundi, dans la zone de santé de Nyunzu depuis décembre 2020. La présence de la Monusco et leurs patrouilles régulières sur les principaux axes de Kulewa – Mukundi favorisent le mouvement de retour. Malgré tout, les personnesretournéesse retrouvent dans une extrême précarité, n’ayant bénéficié d’aucune assistance pendant leur déplacement, selon les autorités du territoire de Nyunzu.
Le Comité Régional Inter-Organisations (CRIO) du Tanganyika a plaidé en janvier auprès de la Monusco pour une présence temporaire à Kabeya-Mayi (34 km de Nyunzu), afin de sécuriser les axes et faciliter les évaluations et les interventions humanitaires d’urgence. Vingt-cinq acteurs humanitaires (2 agences UN, 13 ONGI & 10 ONGN) apportent actuellement une réponse d’urgence à Nyunzu centre et dans les villages environnants accessibles.

Territoire de Kalemie

Au moins 43 cas de choléra ont été enregistrés dans les aires de santé de Kisongo, Wimbi et Tabac-Congo dans la Zone de Santé de Nyemba depuis décembre 2020. Selon les responsables du Bureau Central de la Zone de Santé, ces aires de santé n’avaient pas notifié de cas de choléra depuis janvier 2020. Cette nouvelle flambée serait due au manque d’eau potable, à la mauvaise gestion des déchets et au non-respect des règles d’hygiène.

Dans la région, les patients affectés par le cholera sont transportés sur des tipoy vers l'unité de traitement du choléra (UTC) de Kabimba, exposant ainsi le personnel de santé et les populations à des risques élevés de contamination le long du trajet. Les autorités locales ont plaidé pour un appui technique de l’OMS et de l’UNICEF pour la mise en place effective de la stratégie de quadrillage dans les aires de santé affectées.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.