DR Congo

République Démocratique du Congo - Note d’information humanitaire pour les provinces du Haut-Katanga, du Haut-Lomami, du Lualaba et du Tanganyika, 07 mai 2021

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Ce rapport a été produit par OCHA en collaboration avec les partenaires humanitaires. Il couvre la période du 27 avril au 7 mai 2021.

FAITS SAILLANTS

  • Environ 13 600 ménages affectés par des inondations dans la province du Tanganyika

  • Près de 44 000 déplacés internes vivent dans des conditions précaires dans les sites des déplacés à Kalemie

APERÇU DE LA SITUATION

Des pluies abondantes se sont abattues, entre février et avril 2021, sur la province du Tanganyika, dans les zones bordant le fleuve Congo, le Lac Tanganyika et leurs affluents.

Elles ont provoqué des inondations qui ont affecté environ 13 600 ménages, dont plus de 8 750 ménages sinistrés se trouvent dans le territoire de Kalemie. Les autres sinistrés sont répartis dans les cinq autres territoires de Tanganyika.

Au moins 13 personnes – dont 11 dans le territoire de Kalemie sont décédées après avoir été ensevelies dans leurs maisons, selon la Division provinciale des affaires humanitaires du Tanganyika, qui a aussi répertorié une vingtaine de blessés.

De nombreux dégâts matériels ont été enregistrés : environ 4 240 maisons détruites et 112 écoles ont été complètement détruites affectant près de 39 600 élèves ; plus de 1 100 hectares de champs sont sous les eaux ; une centaine des latrines et de nombreux puits traditionnels sont soit détruits soit inondés à Kalemie, faisant craindre une nouvelle flambée des maladies hydriques. Actuellement, des milliers de familles sont sans-abris : certaines occupent des lieux publics (églises, écoles), les autres sont logés dans des familles d’accueil. Ces ménages ont également perdu leurs articles essentiels.

La situation humanitaire due aux inondations pourrait continuer à se dégrader dans les prochains jours car les fortes pluies continuent et d’autres sont attendues dans la région jusqu’à la fin du mois de mai.

Selon les données partagées par la Division provinciale de l’agriculture, pêche et élevage du Tanganyika, le territoire de Kabalo est le plus affecté par les conséquences des inondations sur les champs avec plus de 1 100 hectares de champs notamment de maïs, d’arachides et de maniocs sont sous les eaux depuis février. Les évaluations continuent dans les nouvelles localités touchées pour actualiser les données. Les inondations actuelles pourraient affecter les prochaines récoltes et la situation nutritionnelle (dans le moyen terme) à Kabalo.

L’analyse du 19ème cycle du Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC) a classé Kabalo en situation d’urgence (phase 4). Sur environ 101 970 personnes qui sont en insécurité alimentaire dans ce territoire, plus de 29 130 sont en situation d’urgence. Celles-ci ont besoin d’une assistance d’urgence pour couvrir leurs besoins essentiels en nourriture, eau, médicaments, logement et production agricole d’urgence.

En 2020, environ 52 200 personnes avaient perdu leurs abris, à la suite des inondations, dans la province du Tanganyika. Près de 1 140 hectares des champs avaient été inondés et 228 écoles détruites.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.