DR Congo

République démocratique du Congo - Note d’information humanitaire pour les provinces du Sud-Kivu et Maniema, 1er au 30 avril 2021

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Ce rapport a été produit par OCHA Bukavu en collaboration avec les partenaires humanitaires. Il est publié par OCHA et couvre la période du 1er au 30 avril 2021.

FAITS SAILLANTS

  • Dégradation de la situation sécuritaire dans le territoire de Kalehe
  • Déplacements de populations des Hauts-Plateaux d’Uvira vers les Moyens-Plateaux et la plaine de la Ruzizi
  • Accalmie sécuritaire précaire dans la région de Fizi et Mwenga

APERÇU DE LA SITUATION

Dégradation de la situation sécuritaire dans le territoire de Kalehe, province du Sud-Kivu

Des tensions ont éclaté dans les Moyens et Hauts- Plateaux de Kalehe (groupement de Mubugu) entre fin mars et début avril. Depuis cette date, des affrontements sur fonds de tensions communautaires opposent deux groupes armés installés respectivement dans les Hauts et Moyens-Plateaux. Malgré une mission de pacification du gouvernement provincial dans le village de Katasomwa à la mi-avril, les violences et attaques ont continué les jours suivants essentiellement dans ce village. Depuis le 20 avril, une accalmie est observée.

Le groupement de Mubugu est l’épicentre de conflits fonciers qui opposent depuis des décennies deux communautés locales, occasionnant de nombreuses victimes et des destructions de biens matériels, notamment entre 2012 et 2015. L’insécurité et l’instabilité ont persisté depuis, en dépit des opérations militaires contre les groupes armés de la région. Le dialogue amorcé par les autorités provinciales, par l’intermédiaire du Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, en vue d’apaiser les tensions, peine à produire des effets. Les tueries et pillages commis lors des derniers incidents de mars et avril1 risquent de soutenir le climat de tension entre les communautés locales.

Zone de santé de Minembwe, Sud-Kivu

Du 9 au 11 avril, de violents affrontements ont éclaté entre deux groupes armés dans plusieurs villages aux environs de Minembwe-centre, au nord du territoire de Fizi. Selon la société civile locale, ces affrontements ont causé la mort de 11 personnes et fait 22 blessés graves parmi les belligérants. Malgré l’accalmie après ces affrontements, le risque de reprise des violences reste probable.

Territoire de Walungu, Sud-Kivu

Depuis le 30 mars, l’armée congolaise a lancé une série d’opérations militaires dans le groupement Mulamba contre des groupes armés. Ces opérations ont principalement ciblé les localités de Busolo, Kabogoza, Kisungi et Lukigi. Pour l’heure, plus de 2 700 personnes se sont déplacées vers Luntukulu et ses environs, tandis que d’autres se seraient dirigées vers les territoires voisins de Kabare et Shabunda. A la fin avril, aucun retour n’était observé.

Province du Maniema

1 585 cas de rougeole, sans aucun décès, ont été enregistrés dans le Maniema depuis le début de l’année, selon la Division provinciale de la santé. Neuf zones de santé sur 18 sont affectées par l’épidémie. La zone de santé de Salamabila est la plus touchée avec 507 des 1 585 cas de la province. Les zones de santé de Kindu, Alunguli, Kalima, Salamabila, Samba et Kibombo ont reçu de l’Unicef des kits rougeole. Le grand défi pour la province demeure la rupture des stocks au niveau national en raison d’un processus d’approvisionnement tardif de quelques antigènes comme le vaccin anti-rougeole, le BCG et le VPO contre la poliomyélite.

Territoire de Kabambare, province du Maniema

Durant le mois d’avril, de nombreuses alertes ont fait état d’une activité criminelle accrue des hommes armés, rendant le contexte sécuritaire délétère et limitant la libre circulation des personnes et des biens. L’accès des populations aux moyens d’existence et de survie dans les zones concernées est par conséquent fortement affecté par les risques de braquages, violences physiques, et enlèvements par les groupes armés.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.