DR Congo

République démocratique du Congo : l'intensification des combats met la population du Nord-Kivu en danger

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Kinshasa / Genève (CICR) - Tandis que les combats entre les troupes gouvernementales et l'opposition armée s'intensifient dans la province du Nord-Kivu, des dizaines de milliers de personnes ayant dû abandonner leur foyer ont cruellement besoin d'abris provisoires, d'eau, de nourriture et de secours médicaux.

À Goma et dans d'autres régions touchées, la situation est tendue, et les habitants ne savent pas quelles conséquences ces derniers événements risquent d'avoir pour eux.

« Nous sommes très inquiets pour la sécurité des personnes qui sont prises au piège entre les deux camps, et pour ceux que les derniers affrontements ont jetés sur les routes », a déclaré Max Hadorn, chef de la délégation du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) en République démocratique du Congo. « En vertu du droit international humanitaire, toutes les parties à un conflit doivent tout mettre en œuvre pour respecter la vie et la dignité des personnes qui ne participent pas - ou ne participent plus - directement aux hostilités. »

Le CICR maintient sa présence dans la ville de Goma, mais ses collaborateurs ne peuvent quitter leurs bureaux. Ils ne sont par conséquent pas encore en mesure d'évaluer la situation de la population ni d'obtenir des chiffres précis concernant les déplacés et les blessés.

Le CICR va renforcer son équipe chirurgicale afin d'aider les hôpitaux de Goma et des environs. Il se tient prêt, dès que la situation le permettra, à fournir vivres, eau potable et articles ménagers de première nécessité aux personnes déplacées autour de Goma. En outre, il prévoit d'accroître sa présence à Kirumba (région de Lubero, partie septentrionale du Nord-Kivu) pour porter assistance aux déplacés qui y ont cherché refuge.

Informations complémentaires :

Olga Miltcheva, CICR Bukavu, tél. : +243 81 03 66 812

Pierre-Emmanuel Ducruet, CICR Kinshasa, tél. : +243 81 700 85 36

Marçal Izard, CICR Genève, tél. : +41 22 730 24 58 ou +41 79 217 32 24