DR Congo

République Démocratique du Congo: La sécurité alimentaire des ménages à Kinshasa

Source
Posted
Originally published

Attachments

INTRODUCTION
La sécurité alimentaire est définie par la Banque Mondiale comme étant « l'accès, pour toute personne et à tout moment, à suffisamment de nourriture pour mener une vie saine et active ».

Dans le contexte actuel de crise extrême que traverse la République Démocratique du Congo, cette définition est loin de pouvoir être appliquée à l'ensemble de la population. En effet, les dernières enquêtes nutritionnelles réalisées par ACF-USA, en collaboration avec le Ceplanut, ont révélé des taux alarmants de malnutrition chez le couple « mère-enfant » et en particulier dans les zones périphériques.

Si les enquêtes nutritionnelles permettent d'évaluer statistiquement, à un moment donné, le statut nutritionnel d'une population, elles ne peuvent en aucun cas renseigner sur les facteurs d'insécurité alimentaire qui conduisent à la malnutrition. Or, l'analyse des causes de la malnutrition est nécessaire, plus qu'en tout autre domaine de la santé car les problèmes nutritionnels sont le résultat de l'interaction de nombreux facteurs (sociaux, économiques et culturels) et non d'un seul d'entre eux.

Dans le souci d'évaluer au mieux les besoins réels de la population, ces enquêtes de sécurité alimentaire ont été réalisées selon une approche sociologique venant ainsi compléter les données économiques déjà existantes.

Il est bien entendu que les résultats de ces enquêtes ne se veulent pas exhaustifs. Ils permettent de mieux cerner les facteurs d'insécurité alimentaire et ainsi de mettre en place ou d'améliorer des programmes destinés aux populations se trouvant dans une situation d'extrême vulnérabilité.

Toutes les informations contenues dans ce document sont le résultat de discussions avec la population et par conséquent, reflètent ce que pensent les personnes interrogées.

Full Report(pdf.format)
* Get Adobe Acrobat Viewer (free)