DR Congo

République démocratique du Congo : de l'eau potable pour 105 000 personnes dans le Nord-Kivu

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Communiqué de presse 11/227

Goma (CICR) – Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) vient d'achever la rénovation d'un système d'adduction d'eau potable dans les villes de Kirumba et de Kayna (Nord-Kivu).

Situées dans le territoire de Lubero, les deux villes sont les principales localités où se réfugient les habitants des villages environnants lorsque des combats éclatent dans la région. Après dix mois de travaux sur le réseau, le projet a été inauguré le 3 novembre dernier en présence des autorités locales. Il permet d'augmenter la quantité d'eau potable disponible par jour et par habitant de 5 à 12 litres.

« Dans cette région montagneuse, l'arrivée de l'eau en ville fait gagner du temps aux résidents qui n'ont plus besoin d'aller puiser l'eau dans les vallées », explique le chef de la cité de Kayna, Egide Karasisi. « Le nouveau système simplifie la tâche des mères et des jeunes filles et permet d'éviter les risques liés aux trajets. »

Plus de 2 500 personnes, principalement des habitants de Kirumba et de Kayna, ont travaillé sur ce réseau long de 17 km. L'ancien système d'adduction d'eau avait été construit par le Service national d’hydraulique rurale (SNHR) en 1982.

« L'augmentation de la quantité d'eau disponible par habitant contribuera à améliorer les conditions d'hygiène et la santé publique », explique Jonathan Pease, ingénieur en eau et habitat du CICR.

En milieu rural, le CICR associe les communautés, les institutions concernées et les services des eaux locaux à la conception, à la réalisation et à la maintenance de projets. Le CICR soutient l'hôpital général de référence de Kayna en fournissant des médicaments, des équipements et des formations ainsi qu'en y assurant la prise en charge des blessés de guerre civils et militaires.

Informations complémentaires :
Krista Armstrong, CICR Goma, tél. : + 243 81 700 77 86