DR Congo

Province Orientale: une cache d’armes découverte à Ariwara

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Un groupe d’enfants en quête de la mitraille a découvert, mercredi 8 avril, dans une parcelle résidentielle une cache d’armes à Ariwara, un centre de négoce des minerais situé à environ 350 km au Nord de Bunia, dans le district de l’Ituri (Province Orientale). Cette cache d’armes contenait une mine anti personnelle, deux caisses des chargeurs d’armes, neufs obus de mortiers de 60 millimètres et douze têtes de ces mêmes obus ainsi que douze cartouches.

Les enfants qui ont découvert cette cache d’armes ramassaient de vieux morceaux de ferraille qui sont ensuite traités dans l’industrie de recyclage de la mitraille en Ouganda voisin.

Aussitôt alertés, tous les services de sécurité, notamment la police et l’armée auxquelles s’est jointe une équipe des casques bleus et de la police civile de la Monusco ont fait une descente sur terrain pour récupérer ces armes.

Entre-temps, deux personnes qui vivent dans la parcelle où les armes ont été retrouvées ont été interpellées pour besoin d’enquêtes.

Les personnes interpellées sont un proche du propriétaire de la parcelle et un expatrié qui a déjà vécu 30 ans en territoire d’Aru.

A (re) Lire: RDC: 40% de l’étendue de la Province Orientale contient des mines non explosées

L’ONG Afrique pour la lutte anti-mines (Afrilam) avait indiqué la semaine dernière que 40% de la superficie de la Province Orientale contient des mines non explosées. Cette structure avait avancé ces statistiques en marge de la journée mondiale de la lutte anti-mines, à Kisangani, chef-lieu de la Province Orientale.

Le chef des opérations d’Afrilam, révélait que parmi ces engins de guerre il y a des grenades, des obus de roquettes et d’artillerie.

Il avait par ailleurs indiqué que le district le plus contaminé de la Province Orientale reste l’Ituri particulièrement dans les territoires de Djugu, Aru et Irumu.

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi