Province du Katanga/La Caritas-Développement Kalemie-Kirungu en pleine activité en 2013

Report
from Caritas
Published on 20 Feb 2013 View Original

Le Coordonnateur adjoint de Caritas-Développement Kalemie-KirunguKinshasa, le 20 février 2013 (caritasdev.cd) : La Caritas-Développement Kalemie-Kirungu située au Katanga, dans le Sud de la République Démocratique du Congo, se trouve en pleine activité en cette année 2013. Son Bureau diocésain Caritas ou BDC exécute un projet d’alimentation scolaire et un autre consistant dans la construction d’un centre de santé à Lengwe.

Selon le Coordonnateur adjoint de Caritas-Développement Kalemie-Kirungu, M. François KAFIMBO, qui a donné cette information à Kinshasa à caritasdev.cd le 15 février 2013, le Bureau Diocésain des Œuvres Médicales de cette structure caritative réalise aussi un projet de prise en charge des malnutris aigüs. L’accompagnement des 10 BDD est le projet du Bureau Diocésain de Développement (BDD) de Kalemie-Kirungu, rapporte caritasdev.cd

Le projet de Caritas -Développement Kalemie-Kirungu, à travers son BDC, sur l’alimentation scolaire a comme partenaire pour le financement le PAM. Il concerne les doyennés de Kalemie, Nyunzu et Moba. Celui de la construction du centre de santé à Lengwe a comme partenaire le Fonds social de la République. Son cadre est la collectivité de Benakahela.

  • Entre autres la prise en charge des malnutris aigüs et l’accompagnement de 10 BDD

Sur le plan du BDOM Kalemie-Kirungu le projet de prise en charge des malnutris aigüs, avec le partenariat de Pooled Fund, est mené dans la zone de santé de Nyemba. Ses bénéficiaires sont au nombre de 3.626 personnes, à savoir des enfants malnutris, des femmes enceintes et des hommes vulnérables se trouvant dans des camps des déplacés.

L’accompagnement de 10 BDD est une activité de Caritas-Développement de Kalemie-Kirungu et il concerne entre autres le BDD Manono et celui de Lubumbashi. Le partenaire ici est Misereor. Le BDD Kalemie-Kirungu est accompagné dans la formation des agents BDD. Dans ce même cadre, une association partenaire à Kalemie du BDD a déjà été accompagnée du point de vue formation et moyens financiers. La Caritas-Développement Kalemie-Kirungu compte, pour ce qui est de son personnel, 15 permanents travaillant au doyenné du centre et 5 dans les antennes. Monsieur François KAFIMBO est le Coordonnateur Adjoint de la Caritas–Développement Kalemie-Kirungu depuis 2010. Interrogé à Kinshasa par caritasdev.cd sur les difficultés de la Caritas-Développement Kalemie-Kirungu, ce responsable estime que celles-ci sont le manque de fonds propres et le très faible financement. Il a fait savoir que dans le département dit BDC le directeur est en même temps le Coordonnateur de Caritas –Développement Kalemie. Au BDOM il a signalé que ne travaille qu’une religieuse, sans médecin coordonnateur. Le BDD compte un administrateur, qui est aussi chargé de programme. Cet agent est pratiquement seul dans ce département et cela rend la tâche très difficile. La Caritas-Développement Kalemie-Kirungu ne compte en plus pas assez de personnel de qualité. Les autres difficultés signalées par M. François KAFIMBO sont liées au financement et sans financement on ne peut pas payer les agents. Ces agents permanents doivent aussi leurs taxes à l’Etat (INSS, DGI, INPP…) devant être prélevées dans les salaires. Il se pose aussi le problème de leurs arriérés.

  • Caritas Congo, une bouffée d’oxygène

Que représente Caritas Congo pour Caritas-Développement Kalemie-Kirungu ? « Caritas Congo est une bouffée d’oxygène pour nous. Présentement, nous ne vivons que de ces efforts de Caritas Congo à travers le projet de 10 BDD et de la paie des enseignants », réponds sans ambages M. François KAFIMBO. Et ce dernier d’ajouter : « Avec la Caritas Congo nous espérons obtenir un appui surtout dans l’élaboration des projets et dans la question de savoir où l’on peut canaliser les divers projets qu’on peut trouver chez nous ».

La paie des enseignants évolue très bien comme activité de la Caritas-Développement Kalemie-Kirungu et ont été ciblées dans un premier temps 115 écoles jusqu’en janvier 2013. Depuis février, une quarantaine d’écoles ont été bancarisées et ne font donc plus partie de la liste de ces 115 écoles.

La Caritas-Développement Kalemie-Kirungu, selon son Coordonnateur adjoint, est située dans un diocèse à vocation agro-pastorale. L’agriculture et l’élevage font vivre la population dans cette circonscription ecclésiastique, qui a également se trouve au bord du lac Tanganyika. Ledit diocèse dispose d’ouvertures avec la Zambie, la Tanzanie et les pays étrangers ainsi qu’avec, dans le pays, les diocèses d’Uvira, de Kongolo, de Manono et de Lubumbashi.

  • Aider la population sur le plan de l’agro-pastorale

Le souci de la Caritas-Développement Kalemie-Kirungu est de pouvoir aider la population sur le plan de l’agro-pastorale. L’agriculture est en effet le poumon de cette partie de la République Démocratique du Congo.

En novembre et décembre 2012 de fortes pluies sont tombées dans le diocèse à Kalemie provoquant de grandes inondations et dévastant des champs. Cela fait que prochainement la récolte ne sera pas bonne. La population a donc besoin des semences pour refaire ses champs. Elle passe, nombreuse, à la Caritas-Développement Kalemie-Kirungu pour chercher une aide en semences agricoles. Dans les endroits où il n’y a pas eu inondations (cas de Nyunzu et Moba), cette Caritas, selon M. François KAFIMBO, a besoin des moyens (tracteurs) pour réaliser de grandes étendues des champs. Par rapport au lac Tanganyika, le diocèse se trouvant au bord de celui-ci, sa Caritas aurait voulu qu’elle soit aidée à disposer d’un hors bord pour assister et nourrir la population avec les produits de la pêche et sur le plan du transport. Dans le cadre du BDOM, des malades se trouvant à Moba doivent être soignés par exemple à Kalemie, Uvira ou Bukavu. Il manque le moyen de transport approprié et propre à la Caritas-Développement Kalemie-Kirungu sur le lac pour assurer vite des évacuations en cas de maladie. Le diocèse de Kalemie-Kirungu compte de grandes étendues de pâturage avec des centaines d’hectares au moins. Avant la guerre entre la rébellion dite RCD et les Fardc ou armée gouvernementale en 1998, le diocèse comptait plus de 4.000 têtes de vaches. En 2001, toutes ces vaches ont été décimées par les protagonistes lors de leurs affrontements armés. Pour ces 4 .000 vaches travaillaient 180 agents, qui aujourd’hui sont au chômage avec tout ce que cela comporte comme conséquences, notamment pour la scolarisation des enfants.

  • Mouvement important des déplacés provenant de Pweto et de Manono, fuyant des affrontements

Maintenant, la Caritas-Développement Kalemie-Kirunga est en train de rechercher des moyens, mêmes de bord, pour reconstituer ce cheptel décimé du diocèse. Celle-ci est enfin confrontée à un mouvement important des déplacés provenant de Pweto et de Manono et se dirigeant vers le territoire de Moba chefferie Kasenga-Nganye. Ces personnes déplacées fuient à cause des affrontements entre les hommes du seigneur de guerre Gédéon KYUNGU et les Fardc. Ces déplacés sont regroupés en 1.322 ménages et font face à la famine, au manque d’habits et de soins médicaux dans les villages où ils se sont établis.

  • 19 Caritas paroissiales

Signalons que les Caritas paroissiales dans le diocèse de Kalemie-Kirungu sont au nombre de 19. La préoccupation de la Caritas –Développement Kalemie-Kirungu est de les redynamiser, car elles sont la base même. Avec l’arrivée des Ong, les gens commencent à considérer les Caritas paroissiales comme des Ong et où ils doivent bénéficier des primes et autres avantages matériels lors des réunions. [029/2013]

JOSEPH KIALA