DR Congo

Programme ASSP Caritas Congo Asbl : Des réalisations au niveau du Volet axé sur l’eau, l’hygiène et l’assainissement

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Kinshasa, le 27 avril 2015 (caritasdev.cd) : Le Programme ASSP (Accès sur les soins de santé primaires) comporte un Volet axé sur l’eau, l’hygiène et l’assainissement (Appui pour la construction des ouvrages d’assainissement). Ce Volet intervient au niveau de 13 Zones de santé (ZS), dont 3 se trouvent dans la Province Orientale et 10 dans la province du Maniema, dans la partie Est de la République Démocratique du Congo (RDC).

Cette information a été livrée à caritasdev.cd ce 23 avril 2015 à Kinshasa par Mme Jeanne MBELU, Point focal WASH dans l’équipe de ce programme mené par Caritas Congo Asbl et dont le Coordonnateur est Dr Florent KALENGA, rapporte caritasdev.cd

Le Programme ASSP a pour objectif d’assurer l’amélioration de la santé des populations congolaises dans 56 Zones de santé (ZS) couvertes et en particulier la santé des mères, des nouveaux-nés et des enfants. Dans ces 56 ZS les autres partenaires de mise en oeuvre de ce même programme sont l’organisme protestant Sanru et l’Ong World Vision. Ledit programme est financé par l’organisme britannique DFID/IMA pour une durée de 5 ans (avril 2013-mars 2018). Dans la Zone de santé de Bengamisa, l’une des 13 Zones de santé et qui est située dans la Province Orientale, le Volet axé sur l’eau, l’hygiène et l’assainissement a réalisé une activité en février 2015 consistant à construire des citernes en ferro-ciment modernisées et d’une capacité de 12.000 litres, des incinérateurs pouvant garder la chaleur assez longtemps, des fosses à placentas couvertes herméutiquement et ne dégageant pas de mauvaises odeurs aux alentours ainsi que des toilettes à fosse sèche. Certains de ces ouvrages vont permettre l’approvisionnement en eau potable des centres de santé concernés et assurer leur assainissement par les évacuations des ordures. Ils sont réalisés dans le cadre du Programme ASSP. En tout, 10 citernes, 5 incinérateurs, 5 fosses à placentas, 5 blocs de latrine hygiénique seront réalisés par ZS pour le compte du Programme ASSP. Les réparations concernant les ouvrages à réhabiliter seront amorcées prochainement.

Dans le pool de Kindu, comprenant 6 ZS, une formation vient d‘être organisée à l’intention de 18 maîtres-maçons, en raison de 3 personnes par ZS. Ces maîtres-maçons vont se charger de la construction d’ouvrages d’assainissement situés dans les aires de santé.

Pour les 3 ZS dans la Province Orientale et les 3 autres dans la partie Nord-Maniema, 34 citernes, 17 incinérateurs, 19 fosses à placentas et 14 latrines ont été construits. Dans la Zone de santé de Bengamisa, où Caritas Congo Asbl a lancé les travaux de construction des ouvrages d’assainissement, 7 citernes sont déjà achevés ainsi que 5 incinérateurs et 5 fosses à placentas.

Pas de soins de qualité sans le Volet Eau, assainissement et hygiène Selon Mme Jeanne MBELU, IMA a reçu des fonds pour le financemenet du Programme ASSP par DFID et ainsi Caritas Congo Asbl de son côté met en pratique l’approche proposée par IMA, visant l’amélioration de l’hygiène et de l’assainissement dans les structures sanitaires. IMA a inséré ces activités de construction ou d’installatioin d‘ouvrages d’assainissement dans les structures sanitaires dans le Programme ASSP par le biais du Volet axé sur l’eau, l’hygiène et l’assainissement. Ceci pour la simple raison que l’on ne peut pas donner les soins de qualité sans assurer l’approvisionnement en eau potable, l’assainissement et l’hygiène dans les formations sanitaires. Ces dernières doivent accéder à l’eau potable, à des toilettes respectant les normes hygiéniques et étant capables d’isoler les déchets et d’éviter les contaminations et autres maladies.

Volet Villages assainis dans le Programme ASSP avec sensibilisation Le Programme ASSP du point de vue de sa dimension ou Volet Villages assainis a retenu les Zones de santé de Lubutu et de Ferekeni, situées toutes deux dans la province du Maniema, plus précisément dans sa partie Nord.

Dans ce cadre, des actions ont été déjà menées, a signalé Mme Jeanne MBELU. Il s’agit d’actions de sensibilisation, de renforement des capacités, d’évalution des conditions initiales d’hygiène et d’assainissement. Ces actions portent aussi sur l’élaboration des plans communautaires de mise en oeuvre des barrières contre les mauvaises pratiques en matière d’eau sale ou d’environnement malsain dans lesdites ZS.

Pour faire faciliter l’appropriation du Volet Ecoles et Villages assainis par les populations bénéficiaires, ont été approchés dans la province du Maniema, dans sa partie Nord, les autorités politico-administratives et les représentants de la Division spéciale de la Santé, du Ministère provincial de la Santé, du Bureau de l’Hygiène et assainissement, de l’Inspection du ministère provincial de l’EPSPINC (Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel ainsi que de l’Initiation à la Nouvelle Citoyenneté). Il est à noter que le Volet WASH est intervenu dans le Programme ASSP lors de la deuxième année de celui-ci.

JOSEPH KIALA