DR Congo

Profondément préoccupé par la poursuite des combats dans l'est de la République démocratique du Congo, le Secrétaire général appelle à la cessation immédiate des hostilités

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
SG/SM/11907
AFR/1767

La déclaration suivante a été communiquée aujourd'hui par la Porte-parole du Secrétaire général de l'ONU, M. Ban Ki-moon:

Le Secrétaire général est profondément préoccupé par la violence en cours à l'est de la République démocratique du Congo (RDC), en particulier, les combats qui ont éclaté, il y a deux jours, aux environs de Rusthuru entre, d'une part, la coalition des Patriotes résistants congolais(PARECO) et de la milice Maï-Maï, et, d'autre part, le Congrès national pour la défense du peuple (CNPD).

Le Secrétaire général est également inquiet des informations faisant état d'une attaque perpétrée, ce matin, par le CNDP contre les positions occupées par les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) à Nyanzale.

Le Secrétaire général appelle à la cessation immédiate des hostilités et au retrait des forces à leur position d'avant la reprise des combats, le 28 août dernier. Il lance un appel urgent à tous les groupes armés impliqués dans les combats pour qu'ils appuient les efforts déployés actuellement pour trouver une solution politique à la crise qui secoue l'est de la RDC. Le Secrétaire général les appelle à éviter toute action susceptible d'entraîner d'autres déplacements et souffrances parmi la population civile.

Le Secrétaire général continue de travailler étroitement avec les dirigeants de la sous-région pour contribuer à la recherche d'une solution globale et durable à la crise. Il se trouve actuellement à Nairobi où il doit participer à un sommet régional sur la question.

À l'intention des organes d'information - Document non officiel