Points Saillants du Cluster Santé en RDC Période Novembre – Décembre 2013

Report
from World Health Organization
Published on 20 Dec 2013 View Original

Situation :

Nord Kivu: Une accalmie relative a été observée dans certaines zones des territoires de Beni, Lubero, Masisi et Rutshuru suite à la reddition de certains éléments des groupes armés qui rejoignent des centres de cantonnement en vue de leur intégration dans l’armée nationale (FARDC), selon OCHA (OCHA Rapport hebdomadaire 26.11.2013). Cette reddition facilite le retour de déplacés dans leur milieu d’origine. Plus de 12 000 personnes nouvellement déplacées ont besoin d’assistance humanitaire à Beni, Lubero et Masisi. Déclaration d’épidémie de paludisme à Alimbongo en Octobre 2012 et à Rutshuru le 6 novembre2013 par le MinSan. L’épidémie s’est produite dans des régions touchées par le conflit récent. La réponse est en cours. La sous-utilisation des moustiquaires et la pénurie voir absence des activités systématiques de lutte anti-vectorielle restent une préoccupation.

Katanga: Entre 1 Janvier 2013 au 8 Décembre 2013, 12 874 cas et 320 décès (létalité globale de 205%) du au choléra ont été enregistrés au Katanga (OMS). La province reste la plus affectée au choléra en 2013. A la semaine 49 10 ZS ont notifié 293 cas et 10 décès de choléra, une létalité de 3.4%. Malgré une baisse générale dans l’ensemble de la province, la tendance de l’épidémie du choléra reste à la hausse surtout à Moba, Pweto et à Lubumbashi. Selon OCHA, le nombre personnes déplacées internes au Katanga a augmenté de plus de 50 000 personnes, passant ainsi de 358 472 en septembre à 409 073 au mois de novembre 2013, selon la Commission mouvement des populations. Le nombre de personnes retournées a augmenté de 50 555 personnes, atteignant le chiffre de 217 721 pour la même période. Le Territoire de Mitwaba, qui avait enregistré 123 022 personnes retournées en septembre, a connu une baisse de 15 976 en deux mois (107 046 personnes enregistrées en novembre 2013). Cette tendance variante sur le mouvement des populations est due à la reprise des hostilités dans les territoires de Manono, Mitwaba et Pweto. Pweto reste le territoire accueillant la majorité s personnes déplacées internes, soit environ 40 % de la province. 85% des déplacés se trouvent dans des familles d’accueil, 15% vivent dans les sites spontanés de Kalemie, Moba et Pweto (OCHA Rapport hebdomadaire 11.12.2013).

Fièvre Jaune : Une équipe épidémiologique MSP/OMS s’est rendu sur le terrain en fin novembre 2013 pour répéter l’investigation de risque à la fièvre jaune dans la zone de Mambasa qui a dû être interrompu déjà en Octobre dû à l’insécurité ; il s’avère que l’accès n’est toujours pas possible. Une surveillance intensifiée est mise en place pour s’assurer qu’il n’y ait davantage des cas. La recherche active des cas, continue dans la région accessible (MinSan). Le cas suspect de Fièvre Jaune de Buta notifié le 19.10.2013 vient d’être confirmé positif pour la FJ (17.12.2013).

Rougeole : Entre 1 Janvier et 1 Décembre 2013, dans 68 ZS avec des épidémies de rougeole confirmées, 86 264 cas et 1 372 décès (létalité : 1,6%) ont été enregistrés en RDC (OMS Bulletin Rougeole S48). Après les activités vaccinales intensifiées en Septembre (24 – 28 Septembre 2013), du 29 octobre au 04 novembre 2013 une riposte à l’épidémie de rougeole a concerné la province Orientale (7ZS), Bandundu (3 ZS) et du Katanga (1 ZS). La riposte vaccinale contre la rougeole s’est déroulée du 10-15 décembre dans les provinces du Nord Kivu et Sud Kivu, ciblant 4.4 million d’enfants entre 6 mois et 10 ans par MSP/OMS/UNICEF (avec le financement de GAVI, MRRI, BMGF, USAID, Japon, OMS, UNICEF)

Sud Kivu : Suite aux affrontements récurrents entre avril et juin, 47% des 73 140 personnes nouvellement déplacées de cette période étaient à Mwenga. Chaque mois en moyenne au Sud-Kivu, 36 000 personnes se déplacent à cause de l’insécurité résultant de l’activisme des hommes armés, selon OCHA (OCHA Rapport hebdomadaire 27.11.2013). l’épidémie de choléra au Sud Kivu reste préoccupante, en raison de faibles capacités de réponse dans 3 ZS.

Province Orientale : Dans les territoires de Haut-Uélé et Bas-Uélé la tendance des incidents attribués à la LRA a été en augmentation depuis les deux derniers mois selon OCHA. Dans le Sud Irumu des déplacements préventifs des populations se sont produits par crainte des attaques du FRPI (OCHA Rapport hebdomadaire 10.12.2013). Des nouvelles incursions des hommes armés en provenance du Nord Kivu ont été signalées au Sud de Mambasa et au Nord de Biakato (OCHA Rapport hebdomadaire 10.12.2013).