DR Congo

PAM R.D. Congo Rapport de Situation Externe #29 - 7 octobre 2021

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published

Attachments

En chiffres

26,2 millions de personnes en situation d'insécurité alimentaire aigüe élevée
26 provinces touchées
5,5 millions de personnes déplacées
4,6 millions de bénéficiaires atteints depuis le début de 2021

Faits marquants en septembre 2021

Mission du Directeur Pays du PAM en Egypte : entre le 7 et le 9 septembre, le Directeur Pays du PAM en RDC,
Peter Musoko, a mené une délégation de la RDC à la première édition du Forum de Coopération Internationale (FCI), organisé au Caire par le gouvernement égyptien.

Mise à jour de la situation

Mission du directeur de pays du PAM en Egypte : du 7 au 9 septembre, le directeur de pays du PAM en RDC, Peter Musoko, a mené une délégation de la RDC à la première édition du Forum de coopération internationale (FCI), organisé au Caire par le gouvernement égyptien.
Le directeur de pays était accompagné du viceministre de l'éducation de la RDC, Mme Aminata Namasiya, et du vice-ministre du plan, M. Crispin Mbadu Phanzu. M. Musoko et le vice-ministre de du plan ont participé à une table ronde sur la sécurité alimentaire à l'ère du numérique, aux côtés des directeurs régionaux du PAM pour l'Afrique australe et l'Afrique de l'Ouest. Des hauts fonctionnaires du PAM et des hauts responsables gouvernementaux du continent africain ont assisté à l'événement. Après la fin de la conférence, les délégués se sont rendus au Centre d'excellence pour l'innovation et le partage des connaissances de Louxor. La délégation a encouragé les discussions visant à échanger des connaissances sur les projets de résilience développant les communautés rurales et améliorant les moyens de subsistance des communautés à faibles revenus. Le groupe a également visité des projets et des bénéficiaires soutenus par les initiatives du PAM en HauteÉgypte, notamment les centres communautaires scolaires innovants. Cette mission a marqué une étape importante vers une coopération Sud-Sud accrue avec la RDC pendant l'année de sa présidence de l'Union Africaine.

Situation nutritionnelle : selon la dernière analyse de la malnutrition aiguë de la classification intégrée de la sécurité alimentaire (IPC), près de 900 000 enfants de moins de cinq ans et plus de 400 000 femmes enceintes ou allaitantes sont susceptibles de souffrir de malnutrition aiguë jusqu'en août 2022 dans les 70 zones de santé analysées sur un total de 519 zones de santé. Ces estimations incluent plus de 200 000 enfants souffrant de malnutrition sévère et nécessitant des soins urgents. Les principaux facteurs sont les suivants : mauvaises pratiques alimentaires, insécurité alimentaire aiguë, forte prévalence de maladies infantiles (paludisme et diarrhée) et épidémies de rougeole et de choléra, mauvaises conditions d'hygiène (inaccessibilité à des installations sanitaires adéquates), très faible accès à l'eau potable et situation sécuritaire résultant de déplacements massifs de population.

Mission dirigée par la directrice de pays adjointe dans l'est de la RDC : du 17 au 27 septembre, la directrice de pays adjointe des opérations du PAM, Natasha Nadazdin, a dirigé une mission de supervision de la gestion dans l'est de la RDC. Les délégués du PAM ont visité les bureaux de Bukavu, Beni et Goma, rencontré les ONG et les partenaires des Nations Unies, supervisé les sites de distribution et discuté des opérations du PAM dans la région avec les autorités locales et provinciales. Parmi les sujets abordés, citons les ruptures d'approvisionnement qui ont récemment entraîné une réduction des rations alimentaires en nature, le financement des activités de transferts monétaires (CBT) en 2022, les difficultés de mise en œuvre des projets de résilience et les possibilités de collaboration avec les partenaires.

Retraite du PAM en RDC : du 14 au 16 septembre, les chefs de bureau de zone (HoAO), les chefs de sous-bureau (HoSO) et les chefs d'unité (HoU) du bureau de pays ont participé à une retraite à Kinshasa. L'objectif était d'affiner les priorités pour les opérations du PAM en RDC jusqu'à la fin de 2021. Les participants ont discuté des obstacles importants pour l'organisation et ont conçu des solutions en collaboration. La retraite a respecté strictement toutes les règles de distanciation et de prévention de COVID-19.