Pénurie d’eau potable à Lodja depuis une semaine

Report
from Radio Okapi
Published on 31 Jan 2012 View Original

La population de la cité de Lodja au Kasaï-Oriental manque d’eau potable, depuis une semaine, ont indiqué des sources locales ce lundi 30 janvier. A la base de cette situation, le groupe électrogène du service local de la Régie de distribution d’eau (Regideso) est tombé en panne. Conséquence: l’eau des sources aménagées se vend cher.

Selon le chef de centre de la Régideso/Lodja, Antoine Tshela Ngoy, le circuit électronique de contrôle de carburant a été endommagé.

Depuis cette pénurie, la population de Lodja essaie de temps en temps de rendre propres les sources naturelles d’approvisionnement d’eau. Malheureusement, certains riverains s’en approprient et vendent très cher l’eau de source.

«Un bidon de 20 litres est vendu à 1000 Francs congolais (plus d’un USD), au même prix que la Régideso qui fait jaillir l’eau potable et la vend à la cité sans moindre dépense de transport», s’est plainte une habitante.

Cette situation n’arrange pas les ménagères. Les femmes et les jeunes filles acheteuses de l’eau des fontaines aménagées, grâce à leur contribution, ne savent plus supporter le coût. Elles interpellent les autorités administratives locales.

L’administrateur de territoire de Lodja, Sylvain Kankolongo, a indiqué à Radio Okapi avoir ordonné aux chefs de quartier de veiller sur ces mauvaises pratiques et de mettre la main sur tout vendeur de l’eau de source.

Radio Okapi:
Copyright Radio Okapi