DR Congo

Nyiragongo : Leila Zerrougui appelle la justice à être un outil efficace de résolution des conflits sociaux

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

AMADOU BA

La Représentante Spéciale du Secrétaire général de l’ONU en RDC, Madame Leila Zerrougui, a effectué une visite de travail dans l'Est du pays. Après l’étape de Beni, puis celle de Bunia, Madame Leila Zerrougui est arrivée à Goma le vendredi 13 novembre 2020.

A peine arrivée, la Représentante Spéciale du Secrétaire général s’est rendue à Munigi pour visiter le Parquet près le Tribunal de paix de Nyiragongo. Le bâtiment a été construit en 2019 à travers un projet à impact rapide mis en œuvre par la Section d’Appui à la justice du bureau de la MONUSCO Goma.

Sixième territoire du Nord-Kivu, voisin de Goma au Nord, Nyiragongo est aussi le territoire le moins vaste de cette province avec 333 km2.

Ses limites se confondent pratiquement à celles de la chefferie de Bukumu et il est considéré comme l’un des refuges des bandits qui insécurisent Goma.

En dotant en infrastructures judiciaires cette juridiction, la MONUSCO contribue ainsi à la lutte contre l’impunité et à la consolidation de la paix sociale. Cet édifice offre désormais un cadre décent de travail pour les magistrats et secrétaires du parquet, qui étaient jusqu’ici hébergés dans le bâtiment de la Chefferie de Munigi.

Dans leurs mots de bienvenue à la Représentante Spéciale du Secrétaire général et sa délégation, le Chef de parquet et le Président du Tribunal de Paix ont, tour à tour, remercié la Mission onusienne à travers Mme Zerrougui et ont plaidé pour la construction d’un Palais de justice et de bureaux pour les juges. La Section d’Appui à la Justice travaille actuellement à la réalisation d’un tel projet.

Dans ses propos aux autorités judicaires, la Représentante spéciale du Secrétaire général a recommandé notamment une application uniforme de la loi à tous les justiciables. Ceci, afin de garantir l’égalité de tous devant la justice et permettre ainsi aux citoyens d’avoir confiance dans la justice.

Madame Zerrougui leur a suggéré de chercher à résoudre les causes profondes des conflits sociaux qui, selon elle, sont provoquées par les luttes pour le contrôle de la terre et des ressources naturelles.

En conclusion, Madame la Représentante spéciale incite les partenaires congolais à faire de la justice un outil efficace de résolution des conflits sociaux.