DR Congo

Note d’informations - Epidémie de la maladie à virus Ebola au Nord-Kivu, rapport #6 - 12 novembre 2021

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published

Attachments

Ce rapport a été produit par OCHA en collaboration avec les partenaires humanitaires. Il couvre la période du 5 au 11 novembre 2021.

CHIFFRES ET FAITS MARQUANTS

  • L’opérationnalisation des sites d’isolements, un défi majeur à relever

  • Besoin d’une rapide mobilisation de ressources financières pour la riposte

STATISTIQUES DEPUIS LE DEBUT DE L’EPIDEMIE

11 cas rapportés dont 8 confirmés et 3 probables

9 décès

3 Aires de Santé touchées dans la Zone de Santé de Beni

398 contacts à suivre

559 personnes vaccinées

APERCU DE LA SITUATION

Au 11 novembre, la Zone de Santé de Beni a totalisé 12 jours sans enregistrer de nouveau cas d’Ébola, le dernier cas confirmé remontant au 30 octobre 2021. Entre autres, les activités de la riposte se concentrent sur la surveillance communautaire, celle-ci demeure un défi majeur en raison de la faible remontée des alertes communautaires (environ 10% du total d’alertes remontées). La persistance des décès communautaires révèle également la faible fréquentation des services de santé par les populations. Il est donc essentiel que les équipes de riposte et les partenaires renforcent les activités de surveillance à base communautaire, de communication et d’engagement communautaire pour une meilleure acceptation de la riposte.

La Coordination de la riposte a conduit une mission d’évaluation des capacités de réponse et de préparation dans les zones de santé de Butembo et de Katwa qui sont largement interconnectées avec la ville de Beni et ont été affectées par la 12e épidémie d’Ébola. Il en ressort que les centres de traitement et d’isolements sont fonctionnels; la population s’est approprié les bonnes pratiques concernant les enterrements dignes et sécurisés malgré un déficit en sacs mortuaires; la grève du personnel de santé pénalise l’investigation des alertes remontées. Les consommables comme les outils d’alertes et d’investigation sont insuffisants. Ces gaps constituent un défi important dans cette zone qui est sortie de sa dernière épidémie en mai 2021 et que 44 contacts actifs sont introuvables à ce jour.

Les partenaires continuent d’appuyer les équipes de la riposte à travers les différents piliers. Cependant, nombreux font face à l’épuisement des fonds propres utilisés dès le début de la riposte; d’autres sont en discussion avec les bailleurs de fond. Il est primordial que les financements soient mobilisés rapidement pour soutenir la riposte.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.