DR Congo

Nord-Kivu: SOS pour les 600 ménages des déplacés de Katoy

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Les autorités coutumières du secteur de Katoy lancent un cri d’alarme au gouvernement et aux ONG humanitaires caritatives pour venir en aide à plus de 600 familles déplacées de Kahanga et Nyamaboko 1er, à l’ouest de Goma au Nord-Kivu. Ces déplacés ont fui les affrontements qui opposent les groupes Maï-Maï FDC et APCLS à l’armée nationale (FARDC) à Mahanga et Kasoko. Toutes ces informations ont été confirmées par le président de la société civile noyau de Masisi-centre.

Les conditions de vie de déplacés de Kahanga et Nyamaboko 1er restent préoccupantes. Selon plusieurs sources de Masisi-centre, ces déplacés sont sans abris depuis bientôt un mois.

Ils travaillent dans des champs des populations locales pour leur survie. Selon le président de la société civile noyau de Masisi-centre, ces familles occupent les églises des localités d’accueil. D’autres dorment à même le sol à la belle étoile.

Toujours selon la même source, d’autres déplacés bénéficient tout de même de la solidarité des populations locales.

Toutes ces informations ont été confirmées par le chef coutumier du secteur de Katoy. Pour lui, la majorité de ces déplacés est constituée des femmes et des enfants.

Il lance un appel au gouvernement pour leur venir en aide. Cette autorité coutumière demande également la sécurisation de Mahanga et Kasoko pour permettre le retour de ces déplacés dans leurs milieux d’origine.

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi