DR Congo

Nord-Kivu: les élèves de Miriki n’ont pas repris les cours

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Alors que les élèves reprennent le chemin de l’école ce lundi 11 janvier après les vacances de Noël, ceux de la localité de Miriki (Nord-Kivu) et ses environs n’ont pas repris les cours. Selon l’administrateur du territoire de Lubero, la population a déserté cette localité, après une attaque des rebelles rwandais des FDLR dans la nuit du 6 au 7 janvier , faisant 18 morts.La population a été obligée de trouver refuge dans des villages éloignés, occupant notamment des écoles à Luofu, Kirumba, Kanyabayonga et Kaseghe.

Ces écoles pourront ainsi accueillir les élèves ce lundi, sauf à Miriki, précise l’administrateur du territoire de Lubero.

« Nous avons demandé que tous les déplacés qui étaient dans les écoles puissent aller dans les familles d’accueil. Lundi, il y a rentrée, sauf à Miriki où la population avait déserté à cause de ce qui s’est passé ; mais nous pensons que comme il y a des militaires qui sont à Miriki, nous avons de l’espoir que la population va rentrer à Miriki et la rentrée scolaire pourra peut-être connaitre un petit retard », explique l’administrateur du territoire.

Environ 20 000 ménages déplacés vivent au Sud de Lubero.

En plus des déplacés de Miriki, la région héberge également des familles qui ont fui des affrontements armés dans d’autres parties de ce territoire.

L’administrateur du territoire dit espérer que la situation sécuritaire va vite se stabiliser pour permettre la reprise normale des cours ainsi que celle des activités socio- économiques dans la région.

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi