DR Congo

Nord-Kivu: les habitants de Karangara et Rukorwe fuient l’incursion des FDLR

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Les habitants de Karangara et Rukorwe, en territoire de Nyirangongo (Nord-Kivu) ont fui leurs villages, dimanche 19 avril, à la suite de l’incursion des rebelles FDLR. Selon la société civile locale, ces assaillants n’ont pas causé de pertes en vies humaines mais ont juste tiré des balles en l’air, créant ainsi la panique au sein de la population ces deux villages.

A en croire la même source, une fois arrivés, ces rebelles ont sillonné ces villages, sans parler aux habitants, ni piller quoi que ce soit.

Certains habitants ont dû quitter leurs villages pour se mettre à l’abri dans les villages environnants, plus sécurisés, selon eux.

A (re) Lire: Nord-Kivu: regain d’insécurité à Nyirangongo, 4 morts

La société civile explique que ces rebelles rwandais ont profité de l’absence des FARDC dans la contrée pour faire cette incursion.

C’est depuis jeudi dernier que les unités spéciales des FARDC ont quitté la zone, selon plusieurs sources. Ce n’est que dimanche après cette incursion des FDLR que quelques militaires ont de nouveau été redéployés dans la zone, indiquent des sources sources de la société civile. Cette dernière demande l’augmentation des effectifs des FARDC.

La société civile de Nyirangongo avait accusé, il y a deux semaines, des présumés FDLR d’avoir fait incursion dans localité de Ngobera, en groupement Buhumba, où Ils avaient pillé du bétail et tué deux personnes.

Le président de la société civile de Nyiragongo avait ainsi plaidé pour une implication des autorités dans la sécurisation de la population civile de ce territoire.

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi