DR Congo

Nord-Kivu : la MONUSCO va appuyer le processus de stabilisation de la zone de Pinga

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Nord-Kivu : la MONUSCO va appuyer le processus de stabilisation de la zone de Pinga. © MONUSCO/Myriam Asmani

GABRIEL WAMENYA Au Nord-Kivu, la MONUSCO envisage de multiplier ses activités en vue d’obtenir la stabilisation de la région de Pinga, relevant du territoire de Walikale. Le Chef du bureau de la MONUSCO à Goma, Omar Aboud, l’a annoncé lors d’une mission des sections substantives de la MONUSCO, avec une délégation d’officiels congolais conduite par le ministre congolais de la Défense, le 9 octobre dernier.

Au cours de cette visite, les deux délégations ont eu des échanges avec la population locale ainsi qu’avec les populations déplacées et des représentants de la société civile.

Les participants se sont réjouis du soutien de la MONUSCO pour l'amélioration de la situation sécuritaire, longtemps caractérisée par des menaces régulières proférées par les groupes armés.

Dans une interview accordée à Radio Okapi, Omar Aboud a exprimé la volonté de la MONUSCO d’accompagner les efforts déjà consentis par les autorités partenaires congolaises pour préserver et consolider la paix au Nord-Kivu.

« Avec le ministre de la défense, (…) nous allons commencer à planifier avec les FARDC mais aussi avec les autorités civiles, des interventions à plusieurs niveaux. Il y a le volet militaire avec nos secteurs du centre et il y a le volet civil avec nos sections substantives », a-t-il expliqué.

Omar Aboud affirme notamment que la MONUSCO travaille avec les autorités provinciales pour appuyer le déploiement de la Police Nationale Congolaise à Pinga.

« Pour sécuriser une ville, ou un centre urbain, il faut de la police. Alors on va travailler avec la PNC pour déployer la police mais aussi on va travailler avec l’autorité civile pour restaurer l’autorité de l’Etat », a-t-il précisé.

Dans une interview accordée à Radio Okapi, Omar Aboud a exprimé la volonté de la MONUSCO d’accompagner les efforts déjà consentis par les autorités partenaires congolaises pour préserver et consolider la paix au Nord-Kivu.

« Avec le ministre de la défense, (…) nous allons commencer à planifier avec les FARDC mais aussi avec les autorités civiles, des interventions à plusieurs niveaux. Il y a le volet militaire avec nos secteurs du centre et il y a le volet civil avec nos sections substantives », a-t-il expliqué.

Omar Aboud affirme notamment que la MONUSCO travaille avec les autorités provinciales pour appuyer le déploiement de la Police Nationale Congolaise à Pinga.

« Pour sécuriser une ville, ou un centre urbain, il faut de la police. Alors on va travailler avec la PNC pour déployer la police mais aussi on va travailler avec l’autorité civile pour restaurer l’autorité de l’Etat », a-t-il précisé.