DR Congo + 1 more

Nord-Kivu : l’armée détient 45 personnes à Nyamilima pour complicité avec les FDLR

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Les Forces armées de la RDC (FARDC) retiennent depuis jeudi dernier quarante-cinq civils dans leurs bases à Nyamilima, cité située à 24 kilomètres à l’Est du territoire de Rutshuru (Nord-Kivu). Selon la société civile locale, toutes ces personnes sont accusées de complicité avec les combattants hutus rwandais des FDLR.

Les 45 personnes maintenues en détention à Nyamilima sont toutes habitantes de Buganza, sur la route d’Ishasha, indique la même source.

Pour la société civile, les FARDC ont détenu ces personnes parce qu’elles seraient impliquées dans la mort, jeudi dans la matinée, d’un soldat, tué par les combattants hutus rwandais, FDLR.

Ce soldat était à bord d’un véhicule qui se rendait à Ishasha, à la frontière avec l’Ouganda. Le chauffeur du véhicule, un ougandais et son convoyeur, enlevés par les FDLR lors de l’attaque du véhicule, sont restés introuvables, selon les mêmes sources.

Mais, pour l’administrateur du territoire de Rutshuru, Justin Mukanya, ces personnes ont été interpellées pour raison d’enquête.

Il affirme que la localité de Buganza est un carrefour pour les FDLR, précisant que six soldats y ont déjà été tués depuis 2012 par les rebelles rwandais.

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi