DR Congo

Nord-Kivu: Caritas participe à l’atténuation de l’impact socioéconomique de la Covid19 dans la Zone de Santé de Karisimbi en ville de Goma

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published

Goma, le 25 août 2021 (caritasdev.cd): la Caritas-Développement Goma contribue actuellement à la réduction de la propagation de la Covid19 et à l’atténuation de l'impact socio-économique de cette pandémie sur les communautés vulnérables de la Province du Nord-Kivu, précisément dans la Zone de Santé (ZS) de Karisimbi. Prévu initialement pour une durée de six mois, ce projet, dénommé PRAIVEC, est financé par NORAD (Agence Norvégienne pour le Développement International), via la Caritas Norvège, en partenariat avec Caritas Congo Asbl.

Des résultats encourageants

Après un atelier d’identification des comportements, attitudes et pratiques locales favorables à la propagation de covid19 dans la ZS Karisimbi, 18 agents communautaires, crieurs capacités, ont été déployés pour la sensibilisation contre la Covid19 dans 12 agglomérations ciblées, indique le Rapport narratif de la 1ère tranche du PRAIVEC, couvrant la période allant de Décembre 2020 à Mai 2021.

Dans le même registre, 831 personnes ont été touchées par des pairs éducateurs utilisant des messages de sensibilisation contre la Covid19, focalisée sur la promotion des mesures barrières (lavage des mains, distanciation physique, port correcte des masques,…), avec des banderoles, affiches et dépliants. Cette activité a ciblé plus les groupes à haut risque d’attraper cette pandémie : personnes de troisième âge, jeunes orphelins ou de la rue, vendeurs, élèves, changeurs de monnaies, pompistes à la station d’essences, transporteurs, malades fréquentant les centres de santé, vendeurs d’unités de communications, personnes avec pathologie chronique (Diabète, HTA, VIH-SIDA,…).

Entre temps, les radios Sauti ya Enjili, Colombe Fm ainsi que Radio Maria ont facilité la diffusion des émissions de sensibilisation sur la prévention contre la Covid19 dans le cadre du projet PRAIVEC. Un sketch télévisé était diffusé sur *Mishapi voice TV *et Hope channel.

Le PRAIVEC apporte également un appui en vivres à certains bénéficiaires ciblés. Ainsi, en faveur des orphelins, « nous avons remis des vivres à l’orphelinat Don Bosco Ngangi, un centre qui héberge actuellement 86 enfants vulnérables dont l’âge varie entre 0 à 12 ans. Il y avait 450 kg de farine de maïs, 400 kg de haricot, 20 kg d’huile végétal et 40 poissons salés », a fait savoir Monsieur l’Abbé Richard Muhindo, Directeur de la Caritas Goma, dans le rapport de la 1ère tranche du PRAIVEC.

De la même manière, les vieillards hébergés à l’hospice « WAZEHE NI HAZINE », sis au quartier KATOYI, ont reçu 1.250 kg de farine de maïs, 1.200 kg de haricot et 180 kg d’huile végétale.

Du côté des malades Covid19, cas suspects et cas en quarantaines, 52 cas ciblés (dont 6 internés au CTCo Virunga) et 46 suivis à domicile ont reçu l’appui en vivres, avec la grande satisfaction. Au niveau du CTCo Virunga, les malades recevaient 3 repas par jour. Cette ration, bien que définie d’avance, n’était pas un régime diététique adapté aux pathologies chroniques (Diabète, Hypertension..,) de certains cas particuliers. Raison pour laquelle cette ration était donnée sur base du menu proposé par le médecin du CTCo (Centre de Traitement de Covid19). La ration donnée aux Malades Covid19 en quarantaines, était alors de 1.000 Kg de Riz, 900 kg de haricot, 80 poissons salés, 200 litres d’huiles végétales et 80 sachets du sel de cuisine.

Par ailleurs, des matériels ont été remis au laboratoire et CTCo de l’Hôpital Général de Virunga. Il s’agit notamment des Kits de protection pour le personnel féminin, Masques de protection spéciaux FFP3 ou similaire, lunettes de protection et/ou écrans faciaux, Hypochlorite de sodium ou similaire (litres), Body bags et/ou sacs en plastique pour déchets infectés, etc.

Dans cette optique, les capacités des Structures et formations sanitaires locales de la ZS Karisimbi ont été renforcées dans la prévention et la prise en charge des urgences liées à la lutte contre la Covid19.

Un projet bénéfique pour la population ; mais, des besoins demeurent énormes

Le projet PRAIVEC reste un projet modèle, car démarré à point nommé. Il a pris en compte des aspects socioéconomiques oubliés autrefois par les humanitaires. Il a répondu aux réels besoins de la zone où certains partenaires techniques et financiers venaient de se désengager, à en croire au médecin chef de zone, Dr OBADI. Il est vrai qu’il n’est pas le premier projet Covid 19, mais il est le premier à aider les nombreux vieillards ainsi que les orphelins et enfants vulnérables vivant dans la zone. Certes, le projet a été bénéfique sur plusieurs aspects, mais les besoins restent énormes, conclut le rapport. Les sensibilisations ont été faites, mais un doute continue à régner dans le chef de la population. Certains pensent toujours que la Covid19 est une maladie imaginaire. C’est pour cela que nous avons recommandé à la zone de santé de Karisimbi de continuer avec les sensibilisations de routine.

Il est à noter que la ville de Goma ayant deux ZS urbaines (ZS Goma et ZS Karismbi), est l’actuel épicentre de la maladie covid19 de par son taux de létalité élevée ( létalité globale de 8% vs 2,2% au niveau national).

Toute la population du Diocèse de Goma, et plus particulièrement de la Zone de Santé de Karisimbi, remercie la Caritas et ses partenaires plus le projet PRAIVEC et souhaite son renouvellement du protocole. Cela se justifie par la survenue de la 3ème vague de la Covid19, associée à l’éruption volcanique qui a augmenté les risques de contamination. Ceci nécessite la révision du calendrier de mise en œuvre du projet. Ceci permettra entre autres de réaliser certaines autres activités dudit projet, liées notamment à la sécurité alimentaire et au renforcement des moyens de subsistance des bénéficiaires.

Pour mémoire, ce Projet d’appui à la prévention, à l’atténuation de l’impact socio-économique et à la veille contre la pandémie de COVID-19 dans les 5 provinces les plus affectées en RDC (PRAIVEC-RDC) est exécuté dans les provinces de KINSHASA, Kongo Central, Haut-Katanga, Nord-Kivu et Sud-Kivu.

Guy-Marin Kamandji