Maniema : des miliciens Raïa Mutomboki occupent la cité de Punia

Report
from Radio Okapi
Published on 16 Feb 2013 View Original

Des miliciens Raïa Mutomboki occupent la cité de Punia depuis ce samedi 16 février vers onze heures locales. Plusieurs sources sur place confirment cette information livrée par le chef de la milice. Les combats ont opposé les militaires congolais et les miliciens pendant près de deux heures dans la cité avant son occupation. Le commandant des FARDC sur place, capitaine Ayin Kengo, confirme cette attaque mais ne se prononce pas sur l’occupation de la cité.

Des sources sur place indiquent que les Raïa Mutomboki circulent actuellement dans la cité. Les habitants qui s’étaient terrés chez eux auraient commencé à sortir.

L’Unicef, qui devait envoyer une assistance aux déplacés de Punia à partir de Goma, a annulé son vol à cause des combats dans cette cité, particulièrement riche en or.

Une réunion du conseil provincial de sécurité s’est tenue en début d’après-midi à Kindu, capitale provinciale, à la suite de l’occupation de la cité. A sa sortie, le gouverneur de la province a refusé de commenter la situation à Punia.

La semaine passée, le chef des Raia Mutomboki, colonel Shabani Kingumba, a lancé un ultimatum au gouvernement, lui demandant de relever tous les militaires qui y sont présents. Il accuse les FARDC d’exactions contre la population.

Le même chef milicien a affirmé que depuis le 24 janvier dernier, son groupe lance des appels au dialogue au gouvernement, « sans jamais avoir d’écho positif ».

Au début du mois de février, le même groupe a été délogé par les militaires de Kasese, localité située dans le même territoire de Punia, qu’ils occupaient depuis dix jours.

Radio Okapi:
Copyright Radio Okapi