DR Congo

Maladie à virus Ebola – République démocratique du Congo : Bulletin d’information sur les flambées épidémiques, 4 juin 2020

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Flambée au Nord-Kivu, au Sud-Kivu et en Ituri

Depuis le 27 avril 2020, aucun nouveau cas confirmé de maladie à virus Ebola (MVE) n’a été signalé dans les provinces de l’Ituri, du Nord-Kivu et du Sud-Kivu en République démocratique du Congo (Figure 1).

La source d’infection du groupe de cas signalé en avril 2020 n’a toujours pas été confirmée.

Du 27 mai au 2 juin 2020, 2870 alertes en moyenne ont été signalées chaque jour, dont 2867 (plus de 99 %) ont fait l’objet d’une enquête dans les 24 heures. Parmi celles-ci, 438 ont été validées en moyenne quotidiennement et correspondaient à des cas suspects nécessitant des soins spécialisés et un dépistage en laboratoire pour exclure la MVE. Le nombre d’alertes signalées et validées est resté stable au cours des dernières semaines. Huit laboratoires continuent d’assurer un dépistage en temps voulu des cas suspects. Ainsi, du 25 au 31 mai 2020, 3017 échantillons ont été analysés, dont 2295 prélèvements sanguins sur des sujets vivants présumés atteints, 308 écouvillonnages réalisés sur des sujets décédés dans les communautés et 414 échantillons prélevés sur des patients ayant subi un nouveau test. Dans l’ensemble, le nombre d’échantillons analysés en laboratoire a été semblable à celui de la semaine précédente.

Au 2 juin 2020, 3463 cas de MVE avaient été notifiés au total, soit 3317 cas confirmés et 146 cas probables, dont 2280 cas mortels (taux de létalité global de 66 %) et 1171 survivants. Sur le nombre total de cas confirmés ou probables 57% (n\=1970) étaient des femmes, 29% (n\=1002) des enfants âgés de moins de 18 ans, et 5% (n\=171) des agents de santé.

Depuis le 1er juin, la Division provinciale de la santé (DPS) est chargée des activités de riposte à la flambée et de surveillance qui relevaient jusque-là du gouvernement central et des partenaires internationaux.

Flambée en Équateur

Le 1er juin 2020, le Ministère de la santé de la République démocratique du Congo a notifié à l’OMS une nouvelle flambée de MVE à Mbandaka, dans la province de l’Équateur, qui se présente sous la forme d’un groupe initial de quatre décès survenus entre le 18 et le 30 mai 2020.

Action de santé publique

Pour des informations détaillées sur les actions de santé publique menées par le Ministère de la santé, l’OMS et les partenaires, veuillez consulter les derniers rapports de situation publiés par le Bureau régional OMS de l’Afrique :

Évaluation du risque par l’OMS – provinces du Nord-Kivu, du Sud-Kivu et

Le 14 avril 2020, l’OMS a modifié l’évaluation du risque pour cet événement, qui est passé d’élevé à modéré aux niveaux national et régional et qui est resté faible au niveau mondial. L’évaluation du risque sera réexaminée en permanence au cours des prochains jours en fonction des informations disponibles et communiquées.

Pour plus de renseignements, veuillez consulter la Déclaration sur la réunion du Comité d’urgence du Règlement sanitaire international (2005) concernant la maladie à virus Ebola en République démocratique du Congo du 14 avril 2020

Conseils de l’OMS

Sur la base des informations actuellement disponibles, l’OMS déconseille d’instaurer des restrictions aux voyages ou aux échanges commerciaux avec la République démocratique du Congo en lien avec cette flambée de MVE. Les exigences relatives aux certificats de vaccination Ebola ne constituent pas une base raisonnable pour restreindre la circulation transfrontalière ou la délivrance de visas aux voyageurs en provenance ou à destination des pays touchés. L’OMS continue de suivre de près et, si nécessaire, de vérifier les mesures relatives aux voyages et au commerce dans le cadre de cette flambée. À l’heure actuelle, aucun pays n’a mis en œuvre de mesures relatives aux voyages qui entravent de manière importante le trafic international à destination et en provenance de la République démocratique du Congo en lien avec cette flambée de MVE. Il est recommandé aux voyageurs de consulter un médecin avant leur départ et d’adopter de bonnes pratiques d’hygiène. De plus amples informations sont disponibles dans les recommandations de l’OMS concernant le trafic international dans le cadre de la flambée de maladie à virus Ebola en République démocratique du Congo (en anglais).

Pour plus d’informations, veuillez consulter les pages Web suivantes :