DR Congo

Lutte contre les conflits fonciers : la Brigade foncière de Kasenyi dotée d’un bâtiment administratif

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

JEAN-TOBIE OKALA

La MONUSCO, à travers la Stratégie Internationale pour la Stabilisation du Congo (ISSS), a officiellement remis, mardi 28 juillet 2020, au Gouvernement provincial de l’Ituri, un Bâtiment qui va servir de local administratif pour la Brigade foncière de Kasenyi, dans le territoire d’Irumu.

Il s’agit d’une des réalisations du projet de stabilisation *« Pamoja Kwa Amani » (En français « *Ensemble pour la Paix »), dans son volet gouvernance foncière, dont les travaux ont démarré le 12 novembre 2019, dans la Chefferie de Bahema Sud, à Kasenyi, à 55 kilomètres de Bunia. Elle s’est faite en partenariat avec UN-HABITAT et la Commission foncière de l’Ituri (CFI).

L’objectif visé par ce projet est de restaurer l’autorité de l’État au niveau local, non seulement en rapprochant l’administration foncière des administrés, mais aussi en facilitant l’accès sécurisé à la terre et à l’information foncière; luttant ainsi contre les conflits fonciers récurrents, souvent à l’origine de nombreuses violences meurtrières, destructions de champs, incendies de maisons, etc. dans la région, et aussi à travers toute la République démocratique du Congo.

Pour Kataloho Takumara, Chef de Secteur de Bahema Sud, ce projet va restaurer la paix et la cohésion communautaire.

« Ça va nous permettre de réaménager notre Secteur, tracer des avenues, trancher les différents problèmes qui existent entre les concessionnaires et les agriculteurs, mais aussi ça va réduire la distance : avant, il fallait se rendre à 55 kms à Bunia pour toute question relative aux différends fonciers. Pour la population, c’est un ouf de soulagement, car tout se passera ici sur place, on ne va plus payer de transport pour aller chercher des documents à Bunia, on aura désormais tout ici à Kasenyi *», *a-t-il affirmé.

Le projet a coûté 70.000 USD (dont 30,000 pour les équipements). Le bâtiment administratif est constitué de 8 pièces dont : 1 salle d’attente, 2 bureaux (Cadastre et titres immobiliers), 1 secrétariat, 1 salle des techniciens, 2 pièces pour les archives et 1 pièce pour les équipements électriques. De plus, il y a des ordinateurs, motos, matériels topographiques (théodolite numérique, jalons métalliques, décamètres en aciers, tripier en aluminium) et d’autres fournitures de bureau.

La Stratégie ISSSS pour l’est de la RDC a été conçue pour soutenir la mise en œuvre du Plan de Stabilisation et de Reconstruction de la RDC (STAREC). Il s’agit d’un cadre d’harmonisation des efforts de la Communauté internationale (représentée par la MONUSCO à travers l’Unité d’Appui à la Stabilisation, UAS) en appui au gouvernement congolais représenté par le STAREC.

L’ISSSS mobilise des ressources qui sont ensuite mises à la disposition du gouvernement congolais pour permettre de mettre en place des programmes de stabilisation dans les zones prioritaires. Outre l’Ituri, l’ISSS est présente dans d’autres provinces de l’Est de la RDC telles que le Sud-Kivu ou encore le Nord-Kivu, où des projets sont actuellement en cours d’exécution, notamment à Beni.

Quant au Projet « PAMOJA KWA AMANI », il couvre 7 Entités décentralisées dans le Sud du territoire d’Irumu, en Ituri. Des progrès significatifs ont été reconnus dans son exécution, notamment l’amélioration de la situation sécuritaire caractérisée par la baisse des violations des droits humains, l’amélioration des services de l’Administration locale ou encore le relèvement communautaire.