DR Congo

Les habitants de Waloa Yungu désertent leurs villages

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Plusieurs villages du groupement Waloa Yungu dans le territoire de Walikale (Nord-Kivu) se sont vidés de leurs habitants à la suite des affrontements qui ont opposé les éléments de la Force de la défense congolaise (FDC), une nouvelle milice, et les Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR).

Le 26 novembre 2011, les miliciens de la FDC ont chassé des FDLR et pris le contrôle de la localité de Kimua, chef lieu du groupement. Une série d’affrontements entre les deux mouvements s’en est suivi.

Les FDLR ont attaqué, vendredi 30 décembre, les positions des FDC dans les villages de Buhimba, Ngenge et Kangati, dans le nord-est de Waloa Yungu, tuant quatre personnes.

Des sources de la société civile indiquent que les activités socio-économiques du groupement sont paralysées. Les marchés sont fermés. L’unique centre de santé que compte Kimua n’est plus approvisionné en médicaments.

Les paysans ne vont plus au champ craignant la présence des FDLR dans la brousse. Les écoles primaire et secondaire Kimua sont fermées, les élèves et enseignants se sont déplacés.

Les habitants restés dans le groupement vivent pour la plupart autour de la base de la compagnie mobile des casques bleus uruguayens de la Monusco à Kimua. Ils vivraient de la cueillette.

Le président du comité local de la société civile à Kimua, Shebaheni Nguo, demande au gouvernement de déployer des FARDC dans ce groupement pour sécuriser la population.

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi