DR Congo

Le taux de prévalence du VIH/Sida en augmentation au Kasaï-Oriental

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Le taux de prévalence du VIH Sida a atteint 5, 2 % depuis 2009 au Kasaï Oriental, contre 4,5% en 2008. Le médecin inspecteur provincial du Kasaï-Oriental a rendu publics ces chiffres, lundi 26 décembre à Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental), à l’occasion de la célébration différée de la journée mondiale de la lutte contre le Sida à cause de la situation politique en RDC. Cette journée est normalement célébrée chaque 1er décembre.

Selon les sources de l’inspection médicale provinciale, 1.170 nouveaux cas de contamination au VIH ont été enregistrés de janvier à septembre 2011. La tranche d’âge touchée est celle de 15 à 49 ans et 50% des malades sont des femmes.

Le médecin inspecteur provincial affirme que le taux de prévalence est plus élevé en milieu rural. Le cas de la cité de Lodja où il est de 5,8% contre 1,3% pour Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï-Oriental.

Le représentant par intérim du Programme national multisectoriel de lutte contre le Sida (PNMLS) au Kasaï-Oriental, Dr Godé Kalewu déclare que « l’arrêt de financement de la lutte contre le Sida par les bailleurs, notamment la Banque mondiale, et la faible couverture des activités de cette maladie » figurent parmi les causes de ce taux élevé de prévalence du VIH/Sida.

Selon lui, l’enjeu n’est pas médical mais plutôt politique. Raison pour laquelle le PNMLS lance un message aux décideurs pour qu’ils s’impliquent davantage dans la lutte contre le VIH/Sida.

Radio Okapi
Copyright Radio Okapi