DR Congo

Le BCNUDH recycle sur les techniques de suivi et de rapport en Droit de l’homme

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Bunia, 08 Avril 2015 : Le Bureau conjoint des Nations Unies pour les droits de l’Homme (BCNUDH) à Bunia a clôturé, le Mercredi 08 avril, à Bunia, un atelier sur le suivi et le rapport des violations des droits humains et le droit humanitaire international.

Plus de vingt acteurs d’Ong locales de défense des droits de l’Homme ont pris part à cet atelier qui a duré deux jours. Ces participants ont appris notamment des principes fondamentaux des Nations Unies tels que le maintien de la paix, la prévention des conflits et le respect des droits de l’Homme. Ils ont été également formés sur la rédaction des rapports sur des cas de violation des droits de l’Homme, mais aussi du droit humanitaire international, selon des normes qui répondent au standard international.

Selon Raphael Yoho coordonnateur du BCNUDH de Bunia, « cette formation pourra les rendre beaucoup plus efficace notamment au Sud du territoire d’Irumu où de nombreux cas d’exactions commis par des hommes armés contre des civils sont rapportés au quotidien.»

Pour le participant Gilbert Tandiya, responsable de l’Ong Centre Pélikan, Journalistes en Action pour la Paix : « il serait souhaitable qu’une assistance soit apportée par les partenaires, surtout en matière de mobilité en sécurité, pour le déploiement des activistes des droits de l’Homme sur terrain et sur les lieux concernés par des enquêtes.»

Tous les participants ont formulé une recommandation au gouvernement : celle de reprendre les négociations avec des groupes armés, surtout au Sud du territoire d’Irumu. Cela pourrait avoir comme conséquence la limitation de la recrudescence des cas des violations des droits de l’Homme et du droit humanitaire international qui s’y commettent au quotidien.

Laurent Sam OUSSOU