DR Congo

La vaccination contre le coronavirus, COVID-19 a commencé en République Démocratique du Congo

Format
News and Press Release
Sources
Posted
Originally published
Origin
View original
OMS/Eugene Kabambi © La Directrice du PEV, Dr Elisabeth Mukamba Musenga se fait administrer sa première dose de vaccin AstraZeneca contre le coronavirus, COVID-19 au site des Cliniques Universitaires de Kinshasa (CUK) en marge de la cérémonie du lancement officiel de la campagne de vaccination

KINSHASA, 19 AVRIL 2021- La campagne de vaccination contre la COVID-19 en République Démocratique du Congo a commencé aujourd’hui. Le Ministre de la Santé, les diplomates accrédités en RDC, le personnel de santé ainsi d’autres groupes prioritaires ont reçu leur première dose du vaccin AstraZeneca aux Cliniques Universitaires de Kinshasa, lieu du lancement officiel, y compris dans les différents sites des autres formations sanitaires de la ville-province de Kinshasa. La campagne va se poursuivre dans les 5 premières provinces actives retenues, à savoir : Haut-Katanga, Kongo Central, Lualaba, Nord-Kivu et Sud-Kivu.

Près de 1,7 million de doses d’Oxford-AstraZeneca, fabriquées par le Serum Institute of India étaient arrivées de Mumbaï le 02 mars 2021 via le Mécanisme COVAX. Les vaccins attribués à la RDC contribueront à couvrir le personnel de santé et d’autres groupes vulnérables, sachant que d’autres livraisons sont attendues au cours des prochaines semaines dans le cadre d’un effort inédit visant à livrer au moins 2 milliards de doses de vaccins contre la COVID-19 dans le monde d’ici la fin de 2021.

‘‘C’est un moment important de donner en toute confiance, le coup d’envoi de la vaccination contre la COVID-19 aujourd’hui dans notre pays,’’ a déclaré le Ministre de la Santé sortant, Dr Eteni Longondo. Selon lui, ‘‘la vaccination se fait sur la base volontaire pour tout congolais ou tout résidant en RDC âgé de plus de 55 ans ainsi que des personnes concernées par les facteurs de comorbidité (diabète, hypertension artérielle, obésité ou toute autre maladie chronique.’’

Le COVAX est codirigé par Gavi, l’Alliance du vaccin, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), en partenariat avec l’UNICEF ainsi que la Banque mondiale, des organisations de la société civile, des fabricants et d’autres partenaires.

Le COVAX fait partie du Dispositif pour accélérer l'accès aux outils de lutte contre la COVID-19 (ACT), une collaboration mondiale majeure visant à accélérer la mise au point, la production et l’accès équitable aux tests, aux traitements et aux vaccins contre le coronavirus, COVID-19.

‘‘La vaccination contre le coronavirus, COVID-19, sauve des vies, mais à elle seule, elle ne viendra pas à bout de la pandémie. Elle ne vient que compléter l’arsenal de mesures préventives en vigueur, dont les gestes barrières (distanciation physique, port de masque, lavage régulier des mains etc.), qui ont fait et continuent à faire leurs preuves,’’ a souligné M. McLachlan-Karr, Coordonnateur résident du Système des Nations Unies en RDC.

Le COVAX a élaboré un portfolio varié de vaccins adaptés à un éventail d’environnements et de populations. Le Mécanisme est en bonne voie pour atteindre son objectif de livrer au moins 2 milliards de doses de vaccins aux pays participants dans le monde en 2021, y compris au moins 1,3 milliard de doses financées par les donateurs à l’intention de 92 pays à faible revenu participants au Mécanisme COVAX et soutenus par le système de garantie de marché COVAX de Gavi (AMC).

Au cours des derniers mois, les partenaires du COVAX ont soutenu des gouvernements et des partenaires, en particulier des pays à faible revenu, dans leurs efforts de préparation à ce moment. Ceci inclut un soutien au développement de plans nationaux de vaccination, à la mise en place d’infrastructures pour la chaîne du froid, de même que la constitution d’une réserve d’un demi-milliard de seringues et de boîtes de sécurité pour leur élimination, de masques, de gants et d’autres équipements afin de s’assurer que le personnel de santé dispose de suffisamment d’équipements pour commencer à vacciner les groupes prioritaires dès que possible.

---------------

Contacts pour les médias

CEPI Bureau de presse

Tél.: +44 7387 055214 Email: press@cepi.net

GAVI

Meghana Sharafudeen, msharafudeen@gavi.org

Evan O'Connell, econnell@gavi.org

UNICEF

Jean-Jacques Simon, UNICEF RDC : +243 826 541 004, jsimon@unicef.org

Sylvie Sona, UNICEF RDC : +243 817 096 215, nssona@unicef.org

OMS RDC

Eugene Kabambi, Chargé de communications, OMS RDC : +Tel.: +243 817 151 697, kabambie@who.int

À propos du Mécanisme COVAX

Le COVAX, pilier "vaccins" de l'accélérateur d'accès aux outils COVID-19 (ACT), est codirigé par la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), Gavi l’Alliance du vaccin et l'Organisation mondiale de la santé (OMS), en partenariat avec les fabricants de vaccins des pays développés et en développement, l'UNICEF, la Banque mondiale, et d'autres. C'est la seule initiative mondiale qui travaille avec les gouvernements et les fabricants pour garantir que les vaccins contre la COVID-19 soient disponibles dans le monde entier, tant pour les pays à revenu élevé que pour les pays à faible revenu.

La CEPI se concentre sur le portefeuille de recherche et de développement du vaccin contre la COVID-19 : elle investit dans la recherche et le développement de divers candidats prometteurs, dans le but de soutenir le développement de trois vaccins sûrs et efficaces qui peuvent être mis à la disposition des pays participant au Mécanisme COVAX. Dans le cadre de ce travail, la CEPI a obtenu le droit de premier refus pour un nombre de candidats pouvant dépasser le milliard de doses pour le COVAX et a réalisé des investissements stratégiques dans la fabrication de vaccins, notamment en réservant la capacité de fabriquer des doses de vaccins COVAX dans un réseau d'installations et en sécurisant des flacons en verre pour contenir 2 milliards de doses de vaccins. La CEPI investit également dans la « prochaine génération » de vaccins candidats, ce qui donnera au monde des options supplémentaires pour contrôler la COVID-19 à l'avenir.

Gavi l’Alliance du vaccin se concentre sur l'achat et la livraison de vaccins : l’organisation coordonne la conception, la mise en œuvre et l'administration de l'installation COVAX et de la garantie de marché Gavi COVAX et travaille avec ses partenaires de l'Alliance, l'UNICEF et l'OMS, ainsi qu'avec les gouvernements, sur la préparation et la livraison aux pays. Le COVAX est le mécanisme mondial d'achat groupé de vaccins contre la COVID-19 grâce auquel le COVAX garantira un accès juste et équitable aux vaccins pour les 190 économies participantes, en utilisant un cadre d'allocation formulé par l'OMS. Pour ce faire, le Mécanisme COVAX mettra en commun le pouvoir d'achat des économies participantes et fournira des garanties de volume pour toute une série de vaccins candidats prometteurs. La garantie de marché Gavi COVAX est le mécanisme de financement qui supportera la participation de 92 pays à faible revenu et à revenu intermédiaire au mécanisme, permettant l'accès à des doses de vaccins sûrs et efficaces financées par des donateurs. Gavi collecte des fonds pour la COVAX AMC et finance l'achat de vaccins par l'UNICEF ainsi que le travail des partenaires et des gouvernements en matière de préparation et de livraison, notamment en soutenant l'équipement de la chaîne du froid, l'assistance technique, les seringues, les véhicules et d'autres aspects de l'opération logistique extrêmement complexe de livraison.

L'UNICEF et l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS) joueront le rôle de coordinateurs des achats pour le centre COVAX, en aidant à la livraison des vaccins aux participants du centre COVAX AMC et à d'autres personnes.

L'OMS remplit de multiples rôles au sein du COVAX : elle fournit des orientations normatives sur la politique, la réglementation, la sécurité, la R&D, l'attribution des vaccins, ainsi que la préparation et la fourniture des vaccins aux pays. Son groupe consultatif stratégique d'experts (SAGE) sur la vaccination élabore des recommandations de politique de vaccination fondées sur des données probantes. Ses programmes d'inscription et de préqualification pour les utilisations d'urgence (Emergency Use Listing - EUL) assurent un examen et une autorisation harmonisés entre les États membres. Il assure la coordination mondiale et le soutien des États membres en matière de surveillance de la sécurité des vaccins. Elle a élaboré les profils de produits cibles pour les vaccins contre la COVID-19 et assure la coordination technique de la R&D. L'OMS dirige, avec l'UNICEF, le soutien aux pays qui se préparent à recevoir et à administrer des vaccins. Le domaine de travail "Préparation et fourniture des pays" (CRD) comprend Gavi et de nombreux autres partenaires travaillant aux niveaux mondial, régional et national pour fournir des outils, des conseils, un suivi et une assistance technique sur le terrain pour la planification et le déploiement des vaccins. Avec les partenaires du COVAX, l'OMS développe également un système d'indemnisation sans faute dans le cadre des engagements d'indemnisation et de responsabilité limités dans le temps.

L'UNICEF met à profit son expérience en tant que plus grand acheteur de vaccins au monde et travaille avec les fabricants et les partenaires à l'achat de doses de vaccins COVID-19, ainsi qu'au fret, à la logistique et au stockage. L'UNICEF achète déjà plus de 2 milliards de doses de vaccins par an pour la vaccination de routine et les interventions en cas de flambée épidémique pour le compte de près de 100 pays. En collaboration avec le Fonds renouvelable de l'OPS, l'UNICEF dirige les efforts visant à acheter et à fournir des doses de vaccins contre la COVID-19 pour le COVAX. En outre, l'UNICEF, Gavi et l'OMS collaborent avec les gouvernements 24 heures sur 24 pour s'assurer que les pays sont prêts à recevoir les vaccins, avec un équipement de chaîne du froid approprié en place et des agents de santé formés pour les administrer. L'UNICEF joue également un rôle de premier plan dans les efforts visant à renforcer la confiance dans les vaccins, en assurant des communications sur la confiance dans les vaccins et en suivant et en traitant les informations erronées dans le monde entier

A propos de la CEPI

La CEPI est un partenariat innovant entre des organisations publiques, privées, philanthropiques et civiles, lancé à Davos en 2017, pour développer des vaccins afin de stopper les futures épidémies. La CEPI a agi avec une grande urgence et en coordination avec l'OMS en réponse à l'émergence de COVID-19. La CEPI a lancé 11 partenariats pour développer des vaccins contre le nouveau coronavirus. Ces programmes s'appuient sur des plateformes de réponse rapide déjà soutenues par la CEPI ainsi que sur de nouveaux partenariats.

Avant l'émergence de COVID-19, les maladies prioritaires de la CEPI comprenaient le virus Ebola, le virus Lassa, le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient, le virus Nipah, la fièvre de la vallée du Rift et le virus Chikungunya. La CEPI a également investi dans des plateformes technologiques pouvant être utilisées pour le développement rapide de vaccins et d'immunoprophylaxie contre des agents pathogènes inconnus (maladie X).

À propos de Gavi

Gavi l'Alliance du vaccin est un partenariat public-privé qui aide à vacciner la moitié des enfants du monde contre certaines des maladies les plus mortelles. Depuis sa création en 2000, Gavi a contribué à immuniser toute une génération - plus de 822 millions d'enfants - et à prévenir plus de 14 millions de décès, contribuant ainsi à réduire de moitié la mortalité infantile dans 73 pays en développement. Gavi joue également un rôle clé dans l'amélioration de la sécurité sanitaire mondiale en soutenant les systèmes de santé et en finançant les stocks mondiaux de vaccins contre le virus Ebola, le choléra, la méningite et la fièvre jaune. Après deux décennies de progrès, Gavi s'attache maintenant à protéger la prochaine génération et à atteindre les enfants non vaccinés qui sont encore laissés pour compte, en utilisant des financements innovants et les dernières technologies - des drones à la biométrie - pour sauver des millions de vies supplémentaires, prévenir les épidémies avant qu'elles ne se propagent et aider les pays sur la voie de l'autosuffisance. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.gavi.org et connectez-vous avec nous sur Facebook et Twitter.

L'Alliance pour les vaccins rassemble les pays en développement et les gouvernements donateurs, l'Organisation mondiale de la santé, l'UNICEF, la Banque mondiale, l'industrie des vaccins, les agences techniques, la société civile, la Fondation Bill & Melinda Gates et d'autres partenaires du secteur privé. Pour consulter la liste complète des gouvernements donateurs et des autres grandes organisations qui financent le travail de Gavi, cliquez ici.

À propos de l'OMS

L'Organisation mondiale de la Santé assure le leadership mondial en matière de santé publique au sein du système des Nations Unies. Fondée en 1948, l'OMS travaille avec 194 États membres, dans six régions et à partir de plus de 150 bureaux, pour promouvoir la santé, assurer la sécurité dans le monde et servir les personnes vulnérables. Notre objectif pour 2019-2023 est de faire en sorte qu'un milliard de personnes supplémentaires bénéficient d'une couverture sanitaire universelle, de protéger un milliard de personnes supplémentaires contre les urgences sanitaires et d'offrir à un milliard de personnes supplémentaires une meilleure santé et un meilleur bien- être.

Pour des mises à jour sur la COVID-19 et des conseils de santé publique pour se protéger contre les coronavirus, visitez le site www.who.int et suivez l'OMS sur Twitter, Facebook, Instagram, LinkedIn, TikTok, Pinterest, Snapchat, YouTube.

À propos de l'UNICEF

L'UNICEF travaille dans certains des endroits les plus difficiles du monde, pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, partout dans le monde, pour construire un monde meilleur pour tous. Pour plus d'informations sur l'UNICEF et son travail en faveur des enfants, visitez le site www.unicef.org. Pour plus d'informations sur COVID-19, visitez le site www.unicef.org/coronavirus. Pour en savoir plus sur le travail de l'UNICEF concernant les vaccins COVID-19, cliquez ici, ou sur le travail de l'UNICEF concernant la vaccination, cliquez ici.

Suivez l'UNICEF sur Twitter et Facebook.

À propos de l'ACT-Accelerator

L'accès aux outils COVID-19 ACT-Accelerator, est une nouvelle collaboration mondiale révolutionnaire visant à accélérer le développement, la production et l'accès équitable aux tests, traitements et vaccins COVID-19. Il a été mis en place en réponse à un appel des dirigeants du G20 en mars et lancé par l'OMS, la Commission européenne, la France et la Fondation Bill & Melinda Gates en avril 2020. L'ACT-Accelerator n'est ni un organe décisionnel ni une nouvelle organisation, mais il s'efforce d'accélérer les efforts de collaboration entre les organisations existantes pour mettre fin à la pandémie. Il s'agit d'un cadre de collaboration qui a été conçu pour réunir les principaux acteurs autour de la table dans le but de mettre fin à la pandémie le plus rapidement possible grâce à la mise au point accélérée, à la répartition équitable et à la fourniture à grande échelle de tests, de traitements et de vaccins, protégeant ainsi les systèmes de santé et rétablissant les sociétés et les économies à court terme. Il s'appuie sur l'expérience des principales organisations mondiales de santé qui s'attaquent aux défis sanitaires les plus difficiles dans le monde et qui, en travaillant ensemble, sont en mesure de débloquer de nouveaux résultats plus ambitieux contre la COVID-19. Ses membres partagent l'engagement de veiller à ce que tout le monde ait accès à tous les outils nécessaires pour vaincre la COVID-19 et de travailler avec des niveaux de partenariat sans précédent pour y parvenir.

L'ACT-Accelerator a quatre domaines de travail : le diagnostic, la thérapeutique, les vaccins et le connecteur du système de santé. L'axe de travail "Accès et répartition" est transversal à tous ces domaines.

Le COVAX, qui est le volet vaccins du Dispositif pour accélérer l’accès aux outils de lutte contre la COVID-19 (Accélérateur ACT), est codirigé par la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), GAVI et l’OMS, qui œuvrent en partenariat avec les fabricants de vaccins des pays développés et en développement, ainsi qu’avec l’UNICEF et la Banque mondiale, entre autres. Il s’agit de la seule initiative mondiale qui travaille avec les États et les fabricants pour veiller à ce que les vaccins contre la COVID-19 soient disponibles dans le monde entier, aussi bien dans les pays à revenu élevé que dans les pays à revenu faible.