DR Congo

La RDC avance sur une stratégie vaccinale contre la COVID-19 ciblant les groupes cibles prioritaires et les personnes vivant avec les maladies chroniques associées

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published

KINSHASA, 02 MARS 2021. Alors qu’elle s’apprête à réceptionner les premières doses de vaccins contre le nouveau coronavirus, COVID-19 dans le cadre du mécanisme COVAX, la RDC a réuni à Kinshasa des experts divers (ministère de la Santé, ministère des Affaires sociales, membres de l’ordre de Médecins et de la société civile) ainsi que les partenaires (OMS, UNICEF, Banque mondiale, USAID, Village Reach, Médecins du Monde, Fondation Bill & Melinda Fates etc.) dans le but d’adopter les stratégies efficaces pour mieux vacciner les différentes catégories des personnes cibles.

Au cours des trois jours des travaux, à la fois en présentiel (à Kinshasa) et en ligne, les participants ont convenu que les personnels de santé de première ligne, certains groupes sociaux (personnels aux frontières, professionnels de l’armée et de la police, personnels pénitenciers,) personnes vivant avec les comorbidités (hypertension artérielle, diabète, obésité, etc…) ainsi que les personnes âgées de plus de 55 ans soient parmi les catégories prioritaires à vacciner avant les autres pour les protéger du coronavirus.

Cette stratégie vaccinale, convenue par les autorités sanitaires de la RDC, avec l’appui de leurs partenaires, et ciblant les groupes à risque susmentionnés, ‘‘paraît la plus appropriée et la plus efficace pour contribuer rapidement à la réduction de la mortalité liée au coronavirus’’, a indiqué le Dr Marcellin Nimpa, point focal de la vaccination à l’OMS RDC. Selon lui, ladite stratégie va également ‘‘favoriser la reprise des activités sociales et économiques paralysées depuis la survenue de la COVID-19 en RDC le 10 mars 2020.’’

Les discussions n’ont pas laissé les 23 provinces touchées (sur les 26 que compte la RDC) en arrière, surtout celles où la circulation du virus SARS-CoV-2 est la plus préoccupante, entre autres le Haut-Katanga, l’Ituri, la ville-province de Kinshasa, le Kongo Central, le Lualaba, le Nord-Kivu, le Sud-Kivu etc. C’est ainsi que les différents chefs des divisions provinciales de la santé (DPS), les responsables des hôpitaux ainsi que les médecins chefs des zones de santé ont pris une active à cet atelier pour s’imprégner et s’approprier du plan de réponse du Programme élargi de vaccination (PEV). ‘‘Ces échanges ont été intenses, scientifiques et efficaces pour tout le monde ; cela nous a permis d’être sur la même longueur d’onde en matière de préparation, avant que ne débute la phase la plus attendue, à savoir la campagne de vaccination elle-même contre la COVID-19 dans notre pays dans très peu de temps,’’ a souligné le Dr Elisabeth Mukamba, Directrice du PEV.

En semaine 07 de l’année en cours (du 15 au 21 février 2021), la RDC a franchi le cap de 25 000 contaminations au coronavirus depuis le 10 mars 2020, incluant près de 19 000 personnes guéries et plus de 700 décès.

L’OMS pour sa part, poursuit le renforcement de la coordination de la réponse aux côtés du Gouvernement de la RDC. Ses équipes de la riposte demeurent pleinement mobilisées pour apporter tout l’appui nécessaire aux équipes du Ministère de la Santé afin de surveiller et de répondre à travers la vaccination, à cette crise sanitaire engendrée par la propagation de la COVID-19.

Pour des amples informations, veuillez contacter :

Dr Marcellin Nimpa Mengouo, point focal de la vaccination, OMS RDC, nimpamengouom@who.int, Direct : +243 856 287 617

Eugene Kabambi, chargé de communication OMS RDC, kabambie@who.int Direct : +243817 151 697