DR Congo

La MONUSCO sensibilise les femmes sur les violences sexuelles en Equateur

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Gbadolite, 9 avril 2011 - La Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), à travers sa Section de l'Information publique, a organisé le samedi 9 avril une rencontre avec des femmes leaders du District du Nord-Oubangui à Gbadolite, extrême-nord de la Province de l'Equateur. La rencontre avait pour but de sensibiliser ces femmes sur le phénomène des violences sexuelles qui passent de plus en plus pour des faits banals dans cette partie de la Province.

L'initiateur de la rencontre a tout d'abord exhorté les femmes à poursuivre sans relâche leur combat, en dénonçant systématiquement toutes les formes de violences dont elles font l'objet. Il a ensuite passé en revue les différentes formes de violences sexuelles, avant d'ouvrir le débat. La trentaine de femmes ont unanimement fait part de leur préoccupation quant au manque de soutien général à leur lutte. Elles ont aussi relevé l'état de pauvreté extrême dans lequel elles vivent, ce qui les rend encore plus vulnérables face à ce phénomène.

Pour lever toute équivoque sur le rôle de la MONUSCO dans la protection des populations civiles, l'animateur du forum a expliqué aux participantes que la responsabilité première incombe aux autorités. La MONUSCO vient en appui à ces dernières, mais ne se substitue pas à elles. Il a enfin invité les femmes à se prendre en charge en s'organisant et en allant restituer auprès des autres ce qu'elles ont appris dans cette rencontre ainsi que dans bien d'autres. Profitant de l'actualité politique du pays, il leur a demandé de se faire enrôler massivement pour prendre part aux futures élections.

Jean-Tobie Okala/ MONUSCO