DR Congo

Kwango : les fidèles de la paroisse de Mwense Anuarite sensibilisés à l’usage d’une bonne latrine

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Kenge, le 12 décembre 2017 (caritasdev.cd) : A l’ occasion de la Journée Mondiale de la toilette, les fidèles de la paroisse de Mwense Anuarite à Kenge, dans la Province de Kwango en RDC, ont été sensibilisés sur l’importance de l'utilisation de la toilette hygiénique. Dans un entretien accordé à caritasdev.cd mercredi 29 novembre 2017, la Sœur Delphine Nkufi, Chargée de projet à la Caritas Kenge, a parlé de cette activité, visant l’amélioration de l’assainissement et du bien-être de la population. En sa qualité d’oratrice, elle a invité ses interlocuteurs, et à travers eux toute la population de Kenge, à éviter la propagation des maladies mortelles par les excréments humains. D’où, l’importance des toilettes ; car, elles sauvent de vies.

En fait, chaque 19 novembre le monde entier célèbre la journée mondiale de la toilette ou latrine. Et comme cette journée est tombée pour cette année un dimanche, elle a été une occasion pour la sœur Delphine Nkufi de s’adresser directement aux fidèles de sa paroisse. Dans son exposé, la religieuse a plus mis l’accent sur les cinq moments critiques de lavage des mains pour éviter la transmission fécale et toutes les maladies liées aux mains sales, telles que le choléra, la dysenterie et la fièvre typhoïde. En parlant de cinq moments critique, elle a cité : après avoir été à la toilette, après le changement de couche de l’enfant, avant de préparer ou de toucher les aliments, avant de manger ou de faire manger et après le manger, enfin avant d’allaiter un enfant. Sr Delphine a exhorté les paroissiens de mettre en application ces cinq moments en vue d’éviter toutes les maladies liées aux mains sales, après avoir été à la toilette. Pour laver les mains, il faut utiliser le savon ou de la cendre sur les paumes des mains, a-t-elle expliqué à l’assistance.

La sœur Delpline a également expliqué comment il faut entretenir une toilette hygiénique. Elle a dit qu’il ne faudrait jamais laisser dans un récipient d’eau stagnante. L’eau doit toujours couler. « Par rapport à la latrine hygiénique, nous avions insisté sur les caractéristiques d’une latrine hygiénique. Celle-ci doit être sans odeur, sans mouches ou de matières fécales sur la dalle ».

Sr Delphine a ainsi recommandé aux fidèles de toujours garder les murs et la dalle de la latrine propre à chaque utilisation. Il faut aussi verser une poignée de cendre dans le trou. La pratique simple à faire pour entretenir une toilette est de laver la latrine avec un ballet dur, sans pourtant verser de l’eau dans le trou de la latrine, a ajouté la sœur Delphine.

Il sied de souligner que cette sensibilisation ne s’est pas limitée uniquement à la paroisse de Mwense Anaurite. Elle s’est étendue à d’autres paroisses, grâce à la facilitation des animateurs communautaires. Les fidèles ont été contents de recevoir ce message et se sont dit prêts à appliquer ces méthodes en vue d’éviter les maladies liées aux mains sales.

Paris MONA