DR Congo

Kongo Central : l’Ambassadeur de la Norvège visite le programme de Sécurité Alimentaire de la Caritas dans le Territoire de Kasangulu

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published

Attachments

L’Ambassadeur de la Norvège en RDC, Excellence Jon-Åge Øyslebø, et son adjoint chargé du Développement Knut Arne Oseid, la Directrice du Département international de la Caritas Norvège, Marit Sørheim, et la Conseillère pour la RDC à la Caritas Norvège, Heidi Solheim Nordbeckc, ont effectué samedi 27 novembre 2021 une visite de terrain dans le Territoire de Kasangulu, en Province de Kongo Central. Cette délégation a été conduite par le Secrétaire Exécutif de la Caritas Congo Asbl, Boniface Deagbo, vers sa Structure diocésaine, la Caritas- Développement-Santé Kisantu, qui met en œuvre un projet de sécurité alimentaire appuyé par la Norvège. « Nous sommes là pour découvrir comment les programmes financés par la Norvège se réalisent sur le terrain, et comment ils contribuent à augmenter la sécurité alimentaire pour les communautés. On n’aurait jamais pu le faire, sans de bons partenaires comme vous (Ndlr : Caritas) », a déclaré l’Ambassadeur.

En effet, 2.260 ménages, avec 3.390 travailleurs agricoles (producteurs familiaux), dont 51% des femmes, du Territoire de Kasangulu, sont accompagnés depuis 2018 par la Caritas. Cet accompagnement se réalise au sein de 40 Comités Villageois de Développement (CDV) et 4 Fédérations, dans quatre axes : Kinsiona, Mvululu, Banna et Ntampa. Il s’inscrit dans le cadre du Programme d’appui à la sécurité alimentaire et renforcement des capacités économiques des ménages ruraux, autrement dit PQ SECAL II. Ce dernier est exécuté dans les provinces du Nord-Kivu, du Maniema, du Kongo Central et du Tanganyika, en faveur de 7.200 ménages et a obtenu des résultats très encourageants. Le projet est financé par l’Agence norvégienne de la Coopération Internationale (NORAD), à travers la Caritas Norvège, avec une enveloppe de 25.983.583 Couronnes Norvégiennes, soit environs 2,5 millions d’Euros, pour une durée de 4 ans (2018-2021).

Un appui à point nommé de la Norvège face à l’insécurité alimentaire aiguë élevée en RDC

Les résultats du programme sont très encourageants, dans un contexte où l’insécurité alimentaire aiguë élevée en RDC touche environ 27,3 millions de personnes. En fait, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) ont sonné l’alarme, dans un rapport publié en avril 2021, selon lequel une personne sur trois souffre de la faim aiguë en RDC.

Caritas Congo Asbl salue ainsi l’appui financier obtenu du Gouvernement de la Norvège/NORAD, via la Caritas Norvège et son impact positif. La descente sur le terrain de son Ambassadeur en RDC est une preuve éloquente de ce partenariat au profit des populations congolaises. Ces efforts méritent d’être soutenus, du côté de l’Autorité Publique, notamment par une réponse appropriée face au défi de l’accès durable encore difficile à la terre cultivable, comme ont eu à le relever les ménages paysans.

Dans ses speeches devant l’Administrateur du Territoire a.i. de Kasangulu comme devant les bénéficiaires dudit programme à Mvululu, l’Ambassadeur de la Norvège a indiqué que la RDC reste un pays prioritaire pour le nouveau gouvernement de son pays. « On vient d’avoir un nouveau Gouvernement en octobre dernier qui a confirmé vouloir continuer les priorités du Gouvernement sortant et l’engament de la Norvège en faveur de la RD Congo. Au-delà de la sécurité alimentaire et la protection de la forêt tropicale, les autres priorités sont les interventions humanitaires, l’appui à la stabilité et protection sociale », a fait savoir Mr Jon-Åge Øyslebø. Pour lui, l’établissement de l’ambassade de la Norvège à Kinshasa depuis janvier dernier est une indication que l’engagement de son Gouvernement pour la République Démocratique du Congo va continuer et être renforcé, avec une contribution actuelle d’environ 90 millions de dollars US par an.

Enfin, il est encourageant de signaler que la République Démocratique du Congo (RDC) reste un pays prioritaire à la fois pour la Caritas Norvège que pour le Gouvernement norvégien. « La RDC vient d’être ajoutée comme le 17ème pays prioritaire pour l’assistance au développement de la Norvège. Et sans des Partenaires comme Caritas, nous n’aurions jamais obtenu pareil résultat que nous cherchions », a ajouté le diplomate norvégien.

Pour rappel, après les civilités auprès des Autorités territoriales de Kasangulu, l’Ambassadeur norvégien et sa Délégation ont visité un stand d’exposition des produits alimentaires des bénéficiaires, avant la présentation d’un modèle de jardin de case pour la satisfaction des besoins personnels des ménages sans accès à la terre agricole. Ensuite, ce furent le tour des étangs piscicoles avec démonstration de l’insémination artificielle des poissons et le site de reboisement communautaire au village Selo, situé à 62 Kms de Kinshasa. Cet échantillon a confirmé les résultats et effets du programme SECAL présentés peu avant devant les bénéficiaires, dont trois ont témoigné avec joie l’impact de ce programme dans l’amélioration de leurs niveaux de vie et leur savoir-faire.

Des résultats satisfaisants

Avec les 2.260 ménages paysans accompagnés, l’action de ce programme touche environ 28,1% du total des familles de la zone visitée, composée de 8.071 ménages, soit 32.286 personnes. Devant les représentants de tous les Axes, la Caritas- Développement-Santé de Kisantu a présenté les quatre effets suivants produits par ce programme : Primo, « les ménages dans les communautés cible ont amélioré leurs revenus et leur accès au marché ». Ainsi, 830 tonnes des produits de champs communautaires ont été commercialisés, dont 25,5 tonnes à travers des Fédérations. 61,4% de ménages accompagnés ont un revenu annuel moyen à partir de 1.507,80 dollars US. La moyenne des revenus des femmes est passée de 451,00 $ à 667, 20 $ US, contre 840,60 $ pour les hommes. En outre, 13,7% des femmes bénéficiaires ont accès aux crédits de commerce.

Secundo,«lesménagesdanslecommunautés-ciblesontensécuritéalimentaireetontamélioréleurnutrition». Ici,il sied de souligner la production de 890 tonnes des produits de six principales cultures des champs communautaires ainsi que de 29.134,6 tonnes des produits de neuf cultures dans les champs des ménages. 62% des ménages ont une autonomie en semences de 4/9 spéculations de consommation domestique. Et 65% des ménages accompagnés ont adopté des pratiques agro-écologiques de grande superficie. Avec cela, 100% des ménages accompagnés ont au moins 2 repas par jour.

Tertio, « les communautés-cible ont renforcé leur résilience face aux effets des changements climatiques ». 526 hectares de forêt ont été mis en défens, avec intégration de 25.783 plantules d’essence diverses dans 29 ha. Quarto, « les Organisations de la Société Civile sont des Agents de changement ». Ainsi, 1.900,71 ha de terres cultivables ont été concédées aux ménages pour exploitation familiale, et 63,9 ha aux champs communautaires des CVD, grâce aux plaidoyers menés auprès des ayant-droit fonciers (concessionnaires et propriétaires de terre). Il faut noter aussi la dissémination dans la population des pratiques agro-écologiques et des boutures de manioc par les ménages bénéficiaires du programme.

Force est de signaler que le Gouvernement de la Norvège et Caritas Norvège financent beaucoup d’autres projets en RDC, à travers le Réseau national de la Caritas Congo Asbl. Cet appui touche les domaines de la protection de la forêt, la lutte contre le travail des enfants (dans les mines), la prévention et l’atténuation des effets de la Covid-19. Caritas Congo Asbl

Pour toutes informations supplémentaires, veuillez contacter :

  • Guy-Marin KAMANDJI, Chargé de Communication, Tél. +243 998 45 60 39, communication@caritasdev.cd,
  • André MATHUNABO, Coordonnateur National Service de Développement, Tél. +243 999 303 902, amathunabo@caritasdev.cd
  • Plus d’infos sur notre site web : www.caritasdev.cd; Facebook : @CaritasRDCongo; Twitter : @CaritasCongo, Skype : caritas.congo, Instagram : caritas_rdcongo